Journal de bord d’une future Maman (trimestre 3) + Concours: FERME

A l’heure où j’écris ces lignes, je n’ai toujours pas accouché bien que la date du terme approche à grands pas mais je tenais à publier la troisième partie de mon journal de bord consacrée au troisième trimestre de ma grossesse avant l’arrivée de ma merveille (peut-être pour l’inciter à, enfin, pointer le bout de son nez!!!). Pour celles qui n’ont pas tout bien suivi (bouhhh, honte à vous!!!) retrouvez la première partie de mon journal de la bord ici et la deuxième ici!

Journal de bord d’une future Maman

Jour 201: Dernier Noël sans toi… ou presque!

Ca y est Noël est passé et avec lui nos 10 ans de rencontre avec ton père! C’était, une fois de plus, un très beau Noël mais c’était surtout notre dernier Noël à deux et incontestablement le plus fatiguant pour moi!

La sage-femme qui suit ma grossesse nous a dit que tu devais avoir une bonne cantine à la maison et elle n’a pas tort: lorsque j’essaye de contrôler mes « fringales psychologiques » ton père me rappelle vite à l’ordre en me ramenant des croissants en plein après-midi pour « mon goûter » ou en me mettant un Kinder sous le nez après dîner pour « mon dessert »! Evidemment, les 3 repas de Noël que l’on vient d’enchaîner n’ont rien arrangé! La fatigue que je ressens en fin de journée n’est pas la même que celle du premier trimestre, à la différence de cette dernière, elle, elle s’annonce mais elle n’est pas plus facile à gérer pour autant! Il va falloir que je commence à apprendre à me ménager je pense!

Pour m’y aider, ton père m’a offert un robot-aspirateur pour Noël: qu’est-ce que ça va me changer la vie (et la sienne aussi d’ailleurs parce que je commençais à lui demander de le passer de plus en plus fréquemment le pauvre)! Lui a eu une jolie (et solide je l’espère) chaise de bureau. Nous avions décidé ensemble de nous offrir des cadeaux utiles pour notre dernier Noël à deux en attendant le plus cadeau de notre vie: ta naissance!

Ce Noël a aussi été l’occasion de dévoiler ton prénom! Nous avions décidé de la garder pour nous jusqu’à ta naissance mais ton père ne sait pas tenir sa langue! Il a maladroitement vendu la mèche au détour d’une conversation somme toute banale! Nous avons donc été obligés de le dire à tout le monde ou presque parce que ton grand-père et ton arrière-grand-père n’ont pas voulu le savoir. Ce sera donc une surprise pour tous les deux!

Autre fait marquant de ces derniers jours: nous avons reçu et monté ton lit ma fille! Ta chambre est donc quasiment prête à te recevoir. Une fois de plus, ton père a versé une petite larme (c’est moi qui suis enceinte mais c’est lui qui passe son temps à pleurer) mais pas moi! Pour moi, tu es déjà quasiment là! Chaque jour, tes mouvements me le rappellent (et les dérèglements « mhormonaux » aussi d’ailleurs!!!). Ces dernières semaines, je suis devenue barbue, j’ai un sein qui se prépare à te nourrir en rejetant régulièrement quelques gouttes de lait alors que l’autre semble en grève, un nombril tellement tendu qu’il en est bleu et semble vouloir se faire la malle, des poils disgracieux tout autour de ce dernier, des veines de plus en plus apparentes… mais à part ces petits désagréments, c’est vrai que le deuxième trimestre est un pur bonheur!

Lorsque je me couche sur le coté, que ton père et moi positionnons nos mains entre mon ventre et le matelas et que l’on sent tes petits pieds marcher littéralement sur nos mains ça n’a pas de prix! D’ailleurs, je crois que ça y est, tu reconnais les mains de ton père! Lorsqu’il pose sa main sur mon ventre il n’est pas rare que tu t’agites alors que lorsque c’est quelqu’un d’autre, tu ne bouges pas d’un poil! Je ne peux pas te décrire la tête qu’il fait lorsque ça arrive mais sache une chose ma M….: pas une fois il n’a pas eu les yeux embués de larmes!

Je ne pensais pas t’aimer autant si vite ma fille mais je ne pensais pas non plus que ton père t’aimerait autant si vite non plus! Tu es déjà notre fille, tu fais déjà partie de notre petite famille et rien ni personne ne pourra changer ça!

Jour 204: Encore malade!

Ma pauvre M…., tu vas avoir une mère à la santé vraiment fragile! J’espère vraiment que cela ne sera pas ton cas, que tu hériteras du système immunitaire de ton père plutôt que du mien (d’ailleurs si tu as encore le choix, coche bien la case « Papa » en face de « Système immunitaire »!!!).

Je pensais que les douleurs dans le bas ventre que je ressentais depuis quelques jours en fin de journée, l’envie d’aller aux toilettes toutes les 2 secondes, les crises de tachycardie et le gonflement de mes veines étaient de nouveaux « symptômes » apparentés au 3eme trimestre mais pas du tout! Ce sont juste mes défenses immunitaires qui refusent, une nouvelle fois, de faire leur boulot sûrement à cause de la fatigue accumulée ces derniers jours!

Résultat: un pouls au repos qui bat beaucoup plus vite qu’il ne devrait et qui s’emballe à la moindre stimulation nerveuse, une infection urinaire et en prime une trachéite virale!

Heureusement, j’ai l’impression que pour toi, tout roule bien au chaud au fin fond de mon utérus! Tu bouges bien et tu commences même à réagir aux bruits qui t’embêtent parmi lesquels les jappements de Hitch, évidemment, mais aussi les coups de klaxon!

J’ai l’impression que tu développes de nouvelles capacités chaque jour et je dois avouer que ça me rend fière! Fière de toi évidemment parce que tu sembles bien te développer mais aussi fière de moi! Je n’appréhende pas forcément ta naissance mais je dois t’avouer que j’ai constamment peur de mal faire! Hier, lorsque j’ai enfin fini par comprendre que les douleurs que je ressentais n’étaient pas normales je m’en suis voulue de ne pas avoir compris et réagis plus vite! Je sais que si tu ne nais pas en bonne santé je m’en sentirai coupable quelles qu’en soient les raisons. Loin de moi l’idée de te mettre la pression ma fille mais tu sais donc ce qu’il te reste à faire!

Jour 218: Instants magiques…

Ce week-end, ma fille, tu nous as offert, à ton père et à moi un moment tout simplement magique! L’un de ceux que l’on voudrait suspendre dans le temps pour qu’ils durent à jamais! Peut-être as-tu senti que j’allais mieux…

Cela fait maintenant plusieurs semaines que j’ai commencé à voir mon ventre bouger mais jamais comme ce week-end! Aux oubliettes les petits coups furtifs, on distingue maintenant bien distinctement chacun de tes mouvements à travers mon ventre et plus seulement au toucher, à la vue aussi depuis quelques jours et c’est tout simplement… bouleversant!

Au fil des mois, j’ai pris conscience que tu grandissais en moi mais je n’avais jamais vraiment pris conscience de ton indépendance jusqu’à ce week-end! Jusque là tu étais une partie de moi, aujourd’hui tu es toi, M…., un être humain à part entière qui ne bouge plus seulement par réflex mais en toute conscience des choses! Lorsque je vois mon ventre se déformer, je ne peux m’empêcher de rire d’un rire nerveux que ton père a du mal à comprendre (lui il pleure, encore et encore!!!) mais qui m’apaise! Pour que tu prennes vraiment la mesure de ce que je ressens dans ces moments là sache que j’ai ni plus ni moins l’impression d’être possédée par un alien! Je sais que c’est toi, ma fille mais bien que tu deviennes chaque jour un peu plus concrète au fur et à mesure que mes sens font ta connaissance, tu restes malgré tout une simple représentation dans mon esprit et je crois que tu le resteras jusqu’à ce que tous mes sens fassent ta connaissance simultanéement le jour de ta naissance!

D’ailleurs, à ce sujet, il ne te reste plus que 70 jours, grand maximum, pour te retourner ma fille! Il serait peut-être temps de t’y mettre non? La sage-femme m’a dit que tu avais encore le temps mais qu’il fallait malgré tout t’inciter à le faire alors en plus de te le dire à longueur de journée, je te l’écris: ma fille: il est temps de te mettre en position si tu veux éviter tout éventuel faux départ! Je sais que tu n’en fais déjà qu’à ta tête (ce que ton père et moi ne pouvons pas te reprocher!!!) mais sur ce coup, j’espère que tu nous écouteras! J’aimerais autant éviter l’éventrement si tu vois ce que je veux dire!!!

Journal de bord d’une future Maman

Jour 223: Il y a quelques jours, je suis tombée…

Il y a quelques jours, je suis tombée… J’enchaînais les maladresses depuis déjà plusieurs jours mais sur ce coup c’était plutôt de l’inconscience!

Je n’ai, en effet, pas encore pleinement conscience que j’ai 12kgs de plus à porter dont la plupart au niveau de ma ceinture abdominale et que, de ce fait, mon centre de gravité n’est plus le même et mon équilibre plus aussi sûr. Du moins je n’en avais pas pleinement conscience jusqu’à ce que je chute bêtement en descendant de la bute devant la maison sur laquelle j’étais montée pour prendre le lever de soleil en photo! Il était tellement beau que j’en ai oublié mon « état »!

Le pire c’est que je me suis sentie partir mais je n’ai rien pu faire pour me retenir! Mon cerveau a pourtant bien envoyé l’information à mes articulations à temps puisque j’ai réussi à faire en sorte que mon ventre ne touche pas terre mais je n’ai pas réussi à empêcher que tout le reste de mon corps s’écrase lamentablement dans l’herbe gelée.

Si tu savais comme j’ai eu peur!

J’ai immédiatement appelé ton père qui a réussi à me calmer mais toute la journée j’ai enchainé les crises de tachycardie. S’il t’était arrivée quelque chose je ne me le serais jamais pardonné! Heureusement, tu n’as semblé t’apercevoir de rien: tu ne bougeais pas avant ma chute, tu n’as bougé que plusieurs heures après! Tu devais certainement dormir ma fille!

Je n’en ai pas parlé à ton père mais au cours de la nuit qui a suivi, j’ai senti une main bienveillante se poser sur mon ventre. J’ai tout d’abord cru que c’était la main de ton père (ce n’est pas rare que dans son sommeil il s’assure que nous allions bien, toi et moi), j’ai donc voulu poser ma main sur la sienne mais je ne l’ai pas trouvé! Je n’ai pas rêvé, j’en suis persuadée puisque je ne dormais pas depuis déjà un moment! Habituellement, tout ce qui est paranormal me fait peur mais je n’ai pas eu peur une seule seconde comme je n’ai pas eu peur la fois où l’auto-radio de ma voiture s’est mis à chanter « De là où j’suis je veille sur toi » alors que ma clé n’était même pas sur le contact. Apparemment on ne veille pas que sur moi, on veille sur toi aussi M….!

Quoi qu’il en soit, cette chute m’a calmé! Si jusque là je vaquais à mes occupations comme à mon habitude, depuis ma chute, je fais attention au moindre de mes gestes et surtout je me repose! A ce stade de ma grossesse, je crois que je n’ai plus le choix si je veux que les dernières semaines qui nous séparent de ta naissance se passent bien.

Jour 225: Dernière rencontre virtuelle.

Hier a eu lieu ma dernière échographie. Pour l’occasion, nous avons eu la chance de te voir en 3D et… ce que tu es belle ma fille! Je ne sais pas encore vraiment à qui tu ressembles mais peu importe: tu es déjà la plus belle à nos yeux! Ton père a repleuré à peu près autant de fois que nous avons aperçu ton visage! Quant à moi, j’ai versé ma petite larme, comme à chaque échographie, mais surtout, j’ai souri bêtement toute la journée en repensant à ton visage d’ange!

La grossesse, ça vous change une femme! Tu n’es pas encore née mais tu m’as déjà changé M….: tu as déjà fait de moi une mère!

Parfois, je me dis que tout cela est trop beau pour être vrai!

Cela fait plus d’une semaine que nous te demandions de te tourner et bien c’est fait! L’échographie a confirmé que tu avais bien la tête en bas, certainement depuis la veille. Tes grand-mères m’ont dit que je le sentirais lorsque tu te tournerais, je ne l’ai pas vraiment senti mais depuis deux jours, je sens une tension vraiment désagréable dans le bas ventre! Je suis soulagée que tu te sois tournée mais c’était malgré tout plus confortable pour moi lorsque tu avais la tête en haut!

La prochaine fois que nous te verrons, tu seras en chair et en os dans mes bras.

Si tu restes au chaud jusqu’au terme, tu devrais faire aux alentours de 3,8kgs, avoir une grosse tête et un gros ventre! Bref, ce n’est une surprise pour personne: tu seras un beau bébé et tant mieux!

Journal de bord d’une future Maman

Jour 225 bis: Ton père…

Je viens de me rendre compte que je ne t’ai jamais parlé de ton père ma fille! Mieux vaut tard que jamais n’est-ce pas? Alors voilà:

Sache dans un premier temps que ton père est ni plus ni moins l’homme de ma vie! Il n’est pas seulement ma moitié, il est mon tout!

Lorsque nous nous sommes rencontrés, ce fût un véritable coup de foudre! J’avais 15 ans, il en avait 16.

Nous nous sommes aimés passionnément pendant 5 mois avant de nous séparer par la force des choses! On dit que de l’amour à la haine il n’y a qu’un pas. Nous nous aimions aussi passionnément que nous nous haïssions lorsque nous nous disputions! Et puis la distance (nous habitions à plus d’1h30 de route l’un de l’autre) devenait de plus en plus difficile à gérer. Pour autant, lorsque nous nous sommes séparés, nous nous sommes promis de nous revoir lorsque l’un de nous aurait le permis! Pendant quasiment 2 ans, nous avons donc profité de notre jeunesse chacun de notre coté en restant malgré tout toujours en contact via MSN. Au cours de ces deux années, nous nous sommes vus une fois au cours de laquelle nous sommes retombés dans les bras l’un de l’autre en seulement quelques minutes! C’était plus fort que nous!

Inutile de te mentir, nous ne nous sommes pas vraiment attendus pendant cette période. Pour ma part, j’étais un vrai coeur d’artichaut! Je tombais amoureuse environ tous les 15 jours mais je me lassais aussi vite sinon plus et on père pareil de son coté! Je crois que, l’un comme l’autre, nous cherchions à retrouver ce que nous avions partagé ensemble mais, l’un comme l’autre, nous avons rapidement compris qu’il n’y avait qu’ensemble que l’on pouvait revivre ça!

Lorsque j’ai eu mon permis, j’ai donc décidé, le lendemain de ses 19 ans, de lui rendre visite. Depuis, nous ne nous sommes plus jamais quittés.

Il est tout pour moi et c’est réciproque! La passion des premières années a peu à peu laissé place à une relation plus « raisonnée » mais beaucoup plus solide! Nous ne nous déchirons plus mais cela ne nous empêche pas de nous aimer à la folie! Je pense que rares sont les couples à partager ce que nous partageons tous les deux.

Je n’aurais pas pu rêver mieux comme mari tout comme je n’aurais pas pu rêver mieux comme père pour toi ma fille, tout simplement!

Jour 236: Insensibilité, susceptibilité.

Plus l’on se rapproche de la date fatidique de ta naissance plus mon instinct maternel se développe. Moi qui pensais ne pas en être pourvue, je me surprends régulièrement à espérer en avoir un peu moins de ce fameux instinct maternel dont on parle tant.

« L’instinct maternel permet à la maman de ressentir les besoins de son bébé et d’être centrée sur lui en mettant tout au second plan. »

Tout a commencé il y a quelques mois lorsque ton père m’a fait remarquer que, depuis le début de ma grossesse, je riais beaucoup plus de tout et surtout de ce qui n’est pas sensé être drôle! J’ai d’abord pensé que les responsables étaient mes « mhormones » mais j’ai été forcée de revoir mon hypothèse. Ton père m’a dit que j’étais devenue insensible! Je pense qu’il a raison mais pas seulement. Je pense aussi être devenue très égoïste!

« Lors de la grossesse, toute agression paraît démultipliée, c’est un effet naturel qui aide la maman à protéger son enfant. »

J’ai aussi remarqué que tout ce qui concerne notre famille, de près ou de loin, me touche de façon démesurée. Un homme traverse, en vélo, sur un passage piéton, nous force le passage et se permet d’insulter ton père alors que c’est lui qui n’a rien à faire en vélo sur un passage piéton et voilà qu’il devient mon pire ennemi! On ne s’attaque pas aux gens que j’aime, point barre!

Mais ce n’est pas le plus agaçant! Le plus agaçant c’est que je vois, plus que jamais, au travers des comportements des gens leurs véritables intentions! On m’a dit, un jour, que j’avais une intelligence qui allait bien au delà des êtres et des choses! Des choses, je ne sais pas, mais il est vrai que j’ai toujours eu un excellent instinct pour cerner les gens et cet instinct ne cesse de s’affûter depuis que je suis enceinte! Je me rends donc peu à peu compte que rares sont les membres de notre entourage qui ont de véritables bonnes intentions à l’égard de notre famille et j’ai de plus en plus de mal à « faire semblant » avec les autres!

Bref, j’ai parfois l’impression d’être devenue une lionne prête à se sacrifier pour sa horde mais qui n’éprouve aucune pitié face à un animal d’une autre espèce à l’agonie!

Journal de bord d’une future Maman

Jour 245: Le troisième trimestre: un tue l’amour!

Ma M…., dans maintenant six semaines tu seras parmi nous! Si tu savais comme nous avons hâte!

Je crois que ton père commence à peine à se rendre compte que ta venue va changer notre vie à tout jamais. Quant à moi, nous n’avons jamais été si près du but et pourtant, je n’angoisse pas du tout! L’accouchement m’a toujours fait peur mais l’envie de te rencontrer est plus forte que tout. Et puis, c’est le plus gros mais surtout le plus beau défi de toute ma vie. Je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre, pourtant, je suis confiante. Certainement parce que je sais que je ne suis pas seule : ton père sera plus qu’à la hauteur comme il l’a été tout au long de ma grossesse, je n’en doute pas une seule seconde!

Et puis, je t’avoue que je commence à sérieusement me lasser des désagréments de la grossesse. Si j’ai, à peu près, réussi à vivre « normalement » au cours du deuxième trimestre, ce n’est plus du tout le cas!

J’ai l’impression d’avoir eu droit à absolument tous les maux de la grossesse depuis ta conception!

J’ai d’abord eu droit aux seins douloureux, puis aux nausées H24 ainsi qu’aux migraines, aux douleurs ligamentaires au niveau de l’utérus et aux pertes marrons plus qu’inquiétantes.

Puis, l’acné a fait son grand retour! Sur mon visage, dans un premier temps, avant de migrer dans mon dos et enfin sur mon ventre, accompagné d’une pilosité excessive, masculine au possible.

Mon nez n’a arrêté de couler que lorsqu’il s’est bouché en mode sinusite chronique et lorsque mes insomnies ont décidé de me laisser dormir, ce sont les crampes qui ont pris le relais.

Les sautes d’humeur ont également rapidement fait leur apparition, tout comme les maladresses!

La constipation, les aigreurs d’estomac et les remontées acides sont mon lot quotidien depuis maintenant plusieurs mois, tout comme les crises de tachycardie, les veines qui gonflent, les fourmillements dans les membres et depuis peu les hémorroïdes!

Les fuites urinaires ont également fait leur apparition très tôt (trop tôt je dirais même) avec les cystites et infections urinaires (et je ne parle pas des coups de fatigue inopinés)!

C’est vrai que mes cheveux et mes ongles n’ont jamais été si forts que ces dernières semaines et qu’à un mois et demi du terme, je n’ai toujours aucune vergeture mais pour la belle peau et la « grosse » poitrine, il faudra repasser!

Bref, ces désagréments commencent à me fatiguer sérieusement! Vivement donc que tu arrives ma fille, d’autant plus que j’ai l’impression que toi aussi tu fatigues! Tu bouges de moins en moins, certainement parce que tu n’as que très peu de place pour le faire et lorsque tu te risques à t’étirer un peu tu te heurtes, soit à mes côtes, soit à ma vessie! Ce n’est pas agréable mais cela ne doit pas l’être pour toi non plus ma fille!

Jour 257: Dernière ligne droite.

Dans deux jours ma fille, tu pourras naître sans être considérée comme prématurée! Cela fait déjà un petit moment que tu es physiquement prête à découvrir le monde extérieur de manière autonome mais sur le papier, une naissance n’est plus jugée prématurée à partir de 4 semaines avant le terme, soit dans 2 jours!

Nous sommes donc sur le point, toi, moi, mais aussi ton père, d’entamer la dernière ligne droite avant ta naissance et je prie pour qu’elle soit la plus courte possible!

Si l’on ne m’avait pas prévenue des « désagréments » du premier trimestre, j’ai en revanche été plus que prévenue de ceux du troisième trimestre! Je n’ai donc pas été prise de court ce qui me permet de les vivre plus sereinement mais tout de même!

Je crois que le plus handicapant ce sont les fourmis dans les membres 24h/24. J’ai l’impression que tu comprimes chacune de mes veines jusqu’à mon cerveau! J’ai des poteaux à la place des jambes, des boudins à la place des doigts et mêmes des acouphènes!

Et puis, dormir est devenu un véritable parcours du combattant: toutes les positions sont devenues inconfortables pour ne pas dire douloureuses: je ne peux pas faire autrement que de me lever toutes les heures tellement tu comprimes ma vessie et lorsqu’il s’agit de me rendormir, après 4h, c’est devenu mission impossible!

Heureusement, mon congé maternité débute dans 2 jours! Je l’ai repoussé de deux semaines pour pouvoir profiter de toi deux semaines de plus après ta naissance mais ces derniers jours n’ont vraiment pas été de tout repos! Si les crises de tachycardie se font de plus en plus rares, les coups de mou sont, quant à eux, de plus en plus fréquents.

Depuis quelques jours, je sens très nettement que mon corps se prépare au grand jour! Mes « mhormones » s’emballent: je n’ai jamais été aussi facilement essoufflées, mes veines n’ont jamais été aussi dilatées, j’ai des bouffées de chaleur nocturnes, bref, nous n’avons jamais été aussi prêts du but ma M…..!

Journal de bord d’une future Maman

Jour 258: Fins prêts pour l’accouchement… ou presque!

Cette semaine, nous avons, ton père et moi, assisté au cours de préparation à l’accouchement à proprement parler. Si je n’ai pas appris grand chose, ton père, lui, est tombé de haut! Je crois qu’il a pris conscience qu’un accouchement n’étais pas un acte si anodin que cela et que les complications n’étaient pas rares! Au fur et à mesure que la sage-femme énumérait les risques, il virait un peu plus au blanc cachet d’aspirine! A la fin du cours, il a même versé une petite larme dans l’ascenseur! De mon coté, cela m’a soulagé de savoir qu’il était enfin en mesure de comprendre mes angoisses, angoisses qui lui paraissaient jusque là totalement injustifiées!

S’est aussi posée la question de la péridurale. Je ne sais ni à quoi m’attendre ni comment je vais réagir face à la douleur mais une chose est sûre: je vais tout faire pour accoucher sans anesthésie. Au delà du fait que ce serait une véritable fierté pour moi d’accoucher sans péridurale à l’heure où 98% des futures mamans la demandent pour leur premier accouchement, j’aimerais éviter tous les désagréments liés à cet acte médical qui n’est finalement qu’un acte de confort!

Et puis, rencontrer son enfant est, à mon sens, quelque chose qui se mérite,  te rencontrer est quelque chose qui se mérite!

Jour 267: Angoisses maternelles.

Ca y est, les cours de préparation à la naissance sont terminés! Nous sommes donc sensés être suffisamment préparés pour t’accueillir dans les meilleures conditions qui soient! Dans ce cas, pourquoi suis-je plus angoissée que jamais? Je crois que c’est justement parce qu’à partir de maintenant, c’est à moi et à moi seule de jouer!

Pour couronner le tout, nous avons terminé par la poussée et je n’ai jamais vraiment réussi à pousser comme il faudra que je pousse le jour J!

Ce qui me rassure c’est que si je choisis d’accoucher sans péridurale, je n’aurai pas besoin de réfléchir à comment pousser, mon corps me guidera ce qui me conforte dans ma décision d’accoucher sans péridurale.

Dans le cadre de ce dernier cours de préparation, j’ai aussi pris conscience que si tu n’étais toujours pas descendue (je te porte toujours très haute) c’était peut-être parce que je n’étais pas prête à te laisser descendre! J’ai hâte de faire ta connaissance mais je redoute l’accouchement et ai très peur des changements qui vont découler de ta naissance. Notre quotidien va changer, évidemment, mais pas seulement! Je vais changer, mon corps va, à nouveau, changer, ma relation avec toi va changer, nos relations avec ton père vont changer, … Bref, j’ai peur de ne pas retrouver un minimum d’équilibre après tous ces bouleversements! C’est ridicule mais j’ai même peur que tu me manques!

Pourtant, tôt ou tard, il va bien falloir que je lâche prise pour te laisser montrer le bout de ton nez!

Jour 272: Fausses alertes!

Tandis qu’elles devraient être de plus en plus fréquentes, à deux semaines du termes, les contractions se font de plus en plus rares et je sens bien que ce ne sont toujours pas les vraies mais de petits entrainements de mon utérus alors j’essaye d’être la plus à l’écoute de mon corps possible pour détecter des indices qui pourraient faire penser que la fin est proche! Tout est devenu prétexte à interprétation! Il faut dire que l’impatience de ton père me met une pression énorme sur les épaules!

Et pourtant, Dieu sait que j’en ai marre!

Mon quotidien relève quasiment de la survie sans parler du fait que je ne peux définitivement plus me regarder dans un miroir sans éprouver du dégoût! J’ai un beau ventre, c’est vrai! Un beau ventre bien rond (et encore bien haut bien que j’ai l’impression que tu comprimes de plus en plus ma vessie et mes intestins) mais à coté de ça, je suis enflée de partout! Et puis, ce fameux nombre 77, qu’a affiché la balance de l’hôpital il y a deux semaines, m’obsède! J’ai hâte de reprendre le contrôle de ce corps qui m’a trop longtemps échappé!

Et puis, même si j’ai déjà l’impression de te connaître, j’ai aussi hâte de faire ta connaissance ma fille, de constater par moi-même que ton père et moi avons fait du bon boulot, que tu es en bonne santé, de voir à qui tu ressembles et… de te serrer dans mes bras, encore et encore! C’est étrange mais il y a encore quelques jours, je ne t’imaginais pas dans mes bras, aujourd’hui si et j’ai l’impression que rien ni personne ne pourra t’en détacher!

Pourtant, il va bien falloir que je te prête un peu à ton père! J’ai eu la chance de te porter en moi 9 mois, pas lui, et même s’il s’est beaucoup investi dans cette grossesse, je sais que ça a été très difficile pour lui de ne pas pouvoir apprendre à te connaître comme j’ai pu le faire ces derniers mois et que ça l’est d’autant plus actuellement! J’ai tellement hâte de voir sa réaction lorsqu’il posera pour la première fois les yeux sur toi, tellement hâte de lui faire ce cadeau dont il a tant rêvé toutes ces années!

Mais d’un autre coté, je suis totalement tétanisée par l’accouchement. J’essaye d’y penser le moins possible mais mes angoisses prennent régulièrement le dessus! Je crois que ce n’est pas l’accouchement en soi qui me tétanise mais l’inconnu! Je ne sais pas à quoi m’attendre, je sais seulement que ce jour là, notre vie changera à tout jamais!

—–

Concours FERME

Concours Too Faced
Concours Lescritiquesdemarine.com

Edit du 15 mars 2015:

Cela fait maintenant 4 mois que mon petit mari et moi avons appris que nous allions avoir une fille et quasiment autant que je vous parle de ma M….. Mais quel prénom peut-il bien se cacher derrière derrière ce M et ces 4 petits points? C’est ce que je vous propose de découvrir via ce concours.

Principe:

– Aimez ma page Facebook si ce n’est pas déjà fait!
+ Indiquez en commentaire de cette publication le prénom que vous proposez (une seule proposition par participante).
Rappel des indices: commence par un M et est composé de 5 lettres en tout.
+ Identifiez cinq amies (toujours en commentaire)!

Le concours prendra fin lorsque le prénom aura été découvert par trois d’entre vous (dépêchez-vous, seules les trois premières seront récompensées).
Evidemment, je compte sur la discrétion de celles qui sont déjà dans la confidence!

Si le 22 (soit dans une semaine), aucune d’entre vous n’a trouvé, je dévoilerai, ici-même et sur les réseaux sociaux, la dernière lettre! Vous aurez alors toutes la possibilité de faire une seconde proposition.

Lots Too Faced en jeu:

Poudre bronzante et blush Soul Mates Carrie & Big Too Faced d’une valeur de 32,00€

Poudre bronzante et blush Soul Mates Too Faced
Poudre bronzante et blush Soul Mates Carrie & Big

Mascara Better Than Sex Noir Too Faced d’une valeur de 23,00€

Better Than Sex Too Faced
Mascara Better Than Sex Noir Too Faced

Rouge à lèvres liquéfié longue tenue Melted Candy Too Faced d’une valeur de 20€

Rouge à lèvres liquéfié longue tenue Too Faced
Rouge à lèvres liquéfié longue tenue Melted Candy

—–

Edit du 19 mars 2015:

Ca y est, trois d’entre vous ont trouvé le prénom! Je clôture donc ce concours qui a rencontré un succès inespéré!

Si vous n’avez pas reçu de MP sur Facebook de ma part c’est que vous n’en faites pas partie et qu’il vous faudra donc attendre la naissance de ma fille pour connaître son prénom!

En attendant, je tiens à vous remercier pour vos nombreuses participations et vos jolis petits mots qui ont accompagné la plupart d’entre elles!

1 sur 1

2 commentaires sur “Journal de bord d’une future Maman (trimestre 3) + Concours: FERME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *