Vernis à ongles et kilos en trop

© Les critiques de Marine - Vernis à ongles et kilos en trop

Vous êtes une grande consommatrice de vernis à ongles et avez quelques kilos en trop que vous ne réussissez pas à perdre ? Et bien sachez qu’il y a peut-être une relation de cause à effet entre les deux !

En effet, il semblerait qu’en agissant sur nos « mhormones », nos vernis à ongles agiraient également sur notre poids.

Pourquoi les vernis à ongles font grossir ? #

A travers le nail-art vous pensiez enfin avoir trouvé un petit plaisir sans conséquence pour votre ligne ? Et bien non, c’est raté !

À lire Eva Longoria adopte le carré court: une transformation capillaire audacieuse

Si l’on en croit les chercheurs de l’Université de Duke, aux Etats-Unis, le responsable serait le Phosphate de Triphenyle ou TPHP : un ingrédient utilisé dans la composition de la plupart des vernis à ongles qui s’introduirait dans notre système sanguin et impacterait sur nos « mhormones » qui elles-mêmes impactent sur notre ligne mais ça vous devez déjà le savoir.

Vernis à ongle et prise de poids
Comment un vernis à ongles peut-il faire grossir ?

Cet ingrédient permet à nos vernis préférés de ne pas craqueler au moindre mouvement de nos mimines et serait présent dans près de 50% des vernis commercialisés actuellement sur le marché.

Comment un simple vernis peut-il agir sur notre métabolisme ? #

Au risque de raconter n’importe quoi (si c’est le cas, n’hésitez pas à me le faire savoir), si j’ai bien tout compris, le Phosphate de Triphenyle interagirait avec une protéine responsable de la régulation du métabolisme et de la production des cellules adipeuses (autrement dit graisseuses).

À lire Neymar et sa coupe de cheveux étonnante, un changement radical pour le joueur brésilien

Et pour couronner le tout, le TPHP pourrait aussi avoir des conséquences sur la reproduction (autrement dit sur notre capacité à faire des bébés !!!). Ca fait rêver n’est-ce pas ?

Pour éviter tout ça, une seule solution : regarder les étiquettes de vos vernis et vous débarrasser de tous ceux qui contiennent du Phosphate de Triphenyle ! C’est radical mais beaucoup moins que de renoncer à se mettre du vernis non ?

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

2 avis sur « Vernis à ongles et kilos en trop »

  1. Mmm je suis quand même plus que perplexe… Il doit tout de même falloir 1 sacré quantité de Php-machin-truc pour que cela influe ?! Combien de ml de vernis pour l’ensemble des 10 doigts ? Combien de php-bidule pour modifier les « mhormone  » ?
    Ça me paraît gros… La période où je me mettais le + vernis était ma période où j’étais le + svelte…
    Je continuerais à m’en mettre, je ne crois pas à cette étude américaine même si je n’ai aucun doute sur tes dires 😉

    Répondre
  2. Nooooooooooooooo, punaise ! Pourquoi les industries cosmétique et agroalimentaire font tout pour nous pourrir la vie ?

    Merci pour cet article.

    Bonne journée.

    Tam

    Répondre

Partagez votre avis