Contouring VS strobing : que choisir ?

Strobing, contouring… Contouring, strobing… Si votre coeur balance entre les deux ou si vous souhaitez tout simplement comprendre les différences entre ces deux techniques, les explications sont ici.

Petit rappel de circonstance: le contouring est une technique de make-up qui consiste à créer des zones d’ombre sur le visage pour en redessiner ses contours. A l’aide de toute une armada de produits, c’est une manière d’accentuer les traits et/ou de les corriger si besoin est. Affiner son nez ou sa mâchoire, réduire un front trop présent, accentuer les pommettes, voilà généralement en quoi consiste le contouring.

Cette technique a été tout particulièrement popularisée par Kim Kardashian, qui en fait un copieux usage au quotidien.

Mais aujourd’hui on a la possibilité de choisir une seconde possibilité qui est le strobing.

Le strobing: en quoi ça consiste?

Le strobing peut être comparé avec le contouring dans le sens où l’on va également travailler sur les contours du visage. Là où les méthodes diffèrent, c’est surtout dans la mise en oeuvre de la méthode et dans les produits utilisés.

Le but est de se concentrer exclusivement sur les zones lumineuses du visage qui sont l’arête du nez, le bombé du front, l’arcade sourcilière et surtout le haut de la pommette à l’aide d’un fond de teint et d’un enlumineur (ou illuminateur de teint) qui sera choisi d’une teinte plus claire que celle du fond de teint.

Ainsi, contrairement au contouring, à l’aide du strobing, on ne corrige pas, on valorise ce qui existe déjà!

Strobing VS contouring : que choisir?

Les deux techniques ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Round 1 : le strobing

Contouring

Le strobing a pour avantage d’être beaucoup plus naturel que le contouring. Il nécessite également moins de produits ce qui implique forcément un aspect plus léger à l’oeil une fois le maquillage terminé.

En revanche, attention, celui-ci est inadapté aux peaux grasses qui n’ont vraiment pas besoin de briller. Il ne va pas non plus être très efficace pour cacher les petites imperfections d’ordre architectural du visage. Il faut donc compter sur une jolie morphologie de base, des pommettes bien dessinées par exemple et relativement saillantes, pour que le strobing soit esthétique et suffisant.

Round 2 : le contouring

Le contouring a fait ses preuves dans le sens où il permet de générer des résultats tout à fait spectaculaires en modifiant considérablement l’aspect du visage, sa construction. Ses petits défauts sont effacés au profit de ses qualités.

Cependant, dès lors que le contouring tombe, si celui-ci est accentué, c’est à peine si l’on vous reconnaît. C’est un maquillage très prononcé à manier avec beaucoup de précautions.

Round 3 : victoire par KO?

Celles qui aiment le naturel apprécieront le strobing. En revanche, les Marinettes appréciant les maquillages forts, ainsi que ceux qui corrigent les défauts du visage, opteront pour le contouring.

Bref, match nul!

Photo chipée sur Pinterest. Si elle vous appartient, contactez-moi!

1 sur 1

1 commentaire sur “Contouring VS strobing : que choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *