Mieux comprendre les différentes méthodes d’épilation définitive

Si vous faites partie de ces personnes qui en ont assez de retirer inlassablement leurs poils, et ce, de façon plus ou moins efficace, vous avez peut-être songé à l’épilation définitive. Pourquoi choisir cette option ? Tout simplement parce que ce sera une corvée à rayer de votre planning ! Pour comprendre ce qui différencie la lumière pulsée du laser, lisez ce qui suit.

Les avantages de l’épilation définitive

Il est rare d’entendre quelqu’un affirmer haut et fort qu’il prend plaisir à se raser toutes les semaines ou à se rendre tous les mois chez l’esthéticienne pour se faire épiler. C’est un rituel pénible, parfois douloureux, et sans fin. Alors, autant prendre les choses en main et opter pour une solution radicale. Rasez-tout, mais pour de bon.

L’épilation définitive, ou plutôt durable, puisque personne n’est à l’abri des petites repousses, se déroule en plusieurs séances. L’élimination des poils se fait étape par étape, mais sachez que les résultats obtenus sont remarquables rapidement. Vous pourrez constater une faible repousse dès les premières séances !

Deux méthodes s’offrent à vous : choisir le laser ou la lumière pulsée. Sachez que leur mode de fonctionnement est assez similaire. Ce qui les différencie principalement réside dans la force de la lumière utilisée. Néanmoins, il existe des contre-indications à respecter. L’épilation définitive ne se pratique pas sur les enfants, ni sur les femmes enceintes, ni sur les peaux bronzées.

Méthode d’épilation définitive : la lumière pulsée

La lumière pulsée à la maison

Il est aussi possible de pratiquer l’épilation à la lumière pulsée chez soi ! C’est une bonne nouvelle pour les personnes qui veulent faire des économies. Attention, tous les appareils ne se valent pas. Pensez donc à vérifier la qualité de l’appareil en regardant ses fonctionnalités (maniabilité, niveau d’intensité des flashs…).

Bien évidemment, cela ne remplacera pas les machines que l’on peut trouver dans un institut ou chez un dermatologue. Les épilateurs à lumière pulsée que vous pouvez acheter en magasin sont moins puissants, pour des raisons de sécurité évidentes. Les avis concernant ces épilateurs sont globalement positifs. Mais attention, la lumière pulsée peut comporter des risques. Veillez à bien vous informer avant de commencer une session.

Répétez les gestes des professionnels, pensez à vous raser minimum deux jours avant d’utiliser votre appareil, évitez vos grains de beauté et autres cicatrices, faites cela sur une peau en bonne santé, bien hydratée et non exposée préalablement au soleil.

Désormais, vous savez tout des différentes méthodes d’épilation à lumière pulsée. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un dermatologue ou en institut pour voir ce qui conviendrait le mieux dans votre cas.

Méthodes d'épilation
En finir avec les poils… définitivement

En institut

L’épilation à la lumière pulsée est une alternative intéressante, pratiquée la plupart du temps en institut de beauté. Elle ne nécessite pas d’être encadrée par un professionnel de santé, cependant veillez à vérifier que les esthéticiennes de l’institut ont bien été formées à cette pratique. Si cette méthode d’épilation est souvent pratiquée, elle n’en demeure pas moins sans risque.

Les peaux très sensibles ou réactives pourraient ne pas apprécier l’action répétitive de la lumière, qui vient tout de même agresser les poils. Globalement, les effets de la lumière pulsée sont moins puissants que ceux du laser. Dès lors, il faut prévoir plus de séances que pour l’épilation au laser. La méthode reprend les principes de base de toute épilation définitive : elle n’est efficace que sur les peaux claires dotées d’une pilosité plus ou moins foncée.

Mais la lumière va agir différemment, son spectre est plus large et moins ciblé, il ne détruit pas complètement le bulbe, mais l’endommage. Les poils qui repoussent sont de plus en plus fins et se fragilisent. La lumière pulsée a donc une action moins définitive, vous aurez besoin de faire des retouches de temps en temps, mais ce n’est rien comparé aux résultats d’une épilation à la cire !

Méthode d’épilation définitive : le laser

Le laser est une pratique esthétique médicale, qui ne peut être faite par une personne non formée spécifiquement. Pour une épilation au laser, il faudra vous rendre chez un dermatologue par exemple. Durant ces séances (entre 7 et 8 selon les zones), ce professionnel projette une lumière ciblée sur les poils.

Si ces derniers sont bien foncés (car ils sont riches en mélanine), ils vont absorber et transformer facilement la lumière qu’ils reçoivent en une intense source de chaleur. Voilà pourquoi il faut rappeler que, pour que cela soit efficace, la personne doit avoir une pilosité assez foncée, avec idéalement une peau claire. Ainsi, l’épilation au laser est recommandée pour les personnes brunes ou ayant des cheveux châtains à la rigueur, mais pas pour les blondes ou les rousses.

La lumière se concentre sur les points noirs qu’elle repère, et cible précisément la partie à atteindre. Le poil foncé, qui attire cette lumière concentrée, se trouve détruit au niveau du bulbe. Au fil des séances, et après avoir étudié la croissance des poils, la fabrication de ces bulbes devient de plus en plus compliquée.

Ils finissent par ne plus se former, et la repousse est quasi nulle. Selon les individus, il peut arriver qu’il y ait besoin de faire une retouche une fois toutes les séances effectuées. Tout cela a un coût, comptez le double du prix par rapport aux tarifs de la lumière pulsée.

1 sur 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *