Black out de blogueuse

Vous l’avez sûrement vu/lu/remarqué, j’ai eu un petit coup de mou ces derniers jours. Pourtant je vais très bien. J’ai simplement perdu l’envie de bloguer. Ce n’est pas nouveau, ça fait plusieurs semaines mois que ça dure mais je m’accrochais pour ne pas vous me décevoir… Quoi qu’il en soit, si aujourd’hui je reprends ma plume (ou plutôt mon clavier, on n’est plus au Moyen-Âge !!!) c’est parce que je reprends du poil de la bête ! Je crois avoir suffisamment analysé le problème pour pouvoir le régler et je compte bien m’y mettre dès maintenant !

Plus envie de bloguer

Ces derniers mois j’ai peu à peu perdu toute envie de bloguer. Ecrire était devenu une contrainte et je ne vous parle pas de la programmation de mes posts Facebook qui, plus qu’une contrainte, était devenue une corvée !

Lescritiquesdemarine
Les Critiques de Marine

J’ai créé ce blog parce qu’il me permettait d’assouvir deux de mes plus grandes passions : l’écriture et la beauté. J’ai eu la chance de voir la mayonnaise prendre très rapidement… peut-être trop rapidement d’ailleurs, notamment sur Facebook ! Je pense qu’à ma place, beaucoup auraient pris la grosse tête. Pas moi (du moins je ne le pense pas). En revanche, à un moment donné, sans même m’en rendre compte, j’ai laissé mon ambition piétiner mes valeurs et c’est à partir de ce moment que j’ai commencé à me perdre.

Quand tu constates qu’en quelques mois tu as réussi à créer une communauté de plus de 15K personnes, tu ne peux pas te contenter de t’en réjouir (en tout cas pas moi) ! Tu veux plus : plus de « j’aime », plus de commentaires, plus de partages, plus de fans, toujours plus ! Pour ça, même si tu n’es pas prête à tout, tu commences à écraser les orteils de quelques unes de tes valeurs, puis tu leur marches sur les pieds et tu finis par les piétiner !

Sauf que tes valeurs et bien c’est ce qui te tient debout ! Voilà pourquoi après des mois de « piétinage de valeurs », la blogueuse que je suis a fini par s’effondrer !

Oui j’ai piétiné mes valeurs. Peut-être pas sur le blog… quoique… mais sur Facebook c’est incontestable !

Je rêvais d’une communauté conviviale où je pourrais partager, échanger, débattre avec mes fans. Je l’ai fait mais très vite j’ai jeté l’éponge ! Pas parce que je n’aimais pas ça, j’adorais ça ! Pas parce que vous étiez devenues trop nombreuses non plus : ça c’était une excuse, une excuse à laquelle moi-même je croyais parce qu’elle était plus acceptable que la vérité et qu’elle me permettait de continuer à me regarder dans un miroir ! La vérité c’est que partager, échanger, débattre avec vous ne m’apportait pas de nouveaux fans ! J’ai honte d’écrire ça mais je dois le faire pour espérer repartir sur de bonnes bases avec vous.

Remises en questions, actions, réactions

Aujourd’hui, après plusieurs jours de remises en questions je me rends compte que l’époque où je partageais, où j’échangeais et où je débattais avec vous était 1000 x plus gratifiante que de voir ma page passer de 15k à 16k ou mon blog doubler ses visiteurs mensuels. Je vais donc changer radicalement ma manière d’envisager mes relations avec vous via ce blog, Facebook et Instagram notamment.

Photo Marine lescritiquesdemarine
Marine de Lescritiquesdemarine.com

Voici mes bonnes résolutions (évidemment rien n’est figé, je suis plus que jamais ouverte à vos suggestions) :

– Sur le blog :
À la corbeille les partenariats par l’intermédiaire desquels je me fais exploiter et qui m’obligent à vanter les mérites de produits qui, selon moi, ne valent pas le coup d’être découverts. Je publierai donc moins d’articles mais ils seront plus « vrais ». Je ne vendrai plus mon âme au diable !

– Sur Facebook :
À la corbeille les 4/5 posts de m* par jour ! Je refuse de continuer à poster de la m* sous prétexte que ça me fera gagner des fans (ce dont je doute en plus) ! Je vous ferai partager mes découvertes, bonnes ou mauvaises quand je juge qu’elles en valent vraiment la peine. Même chose donc que sur le blog, je publierai moins de posts mais, eux aussi, seront plus vrais.
À la corbeille aussi les posts programmés à la pelle (ou alors un de temps en temps pour que vous ne vous sentiez pas trop seules lorsque je ne suis pas disponible). Mes posts seront « instantanés » : je déniche un truc, je vous le partage directement, pas 3 semaines après lorsque vous l’aurez déjà vu sur 10 autres pages.

– Sur Instagram :
A la corbeille les panneaux et autres contenus m*iques : que de jolies instants de mon quotidien !

Bref, je compte privilégier la qualité à la quantité !

D’autre part, je compte vous faire partager davantage mon petit quotidien de blogueuse mais aussi de femme, de maman et de secrétaire comptable (et oui j’ai un « vrai métier » en dehors de ce blog !!!) notamment sur Snapchat et dans ma story Instagram. Jusque là je ne le faisais pas parce qu’en tant que control freak, il m’était jusqu’alors inconcevable de poster une photo de moi sans maquillage, de mon bureau pas rangé au millimètre, de ma Milla en pyjama ou encore de mon carrelage que je déteste (!!!), mais j’ai décidé de remédier à ça ! Ca ne va pas être évident mais je vais le faire parce que je pense qu’il est important que je me livre un minimum pour rétablir une certaine proximité avec vous.

Bref, vous l’aurez compris, 2017 sera l’année du changement pour moi. J’espère que ces changements vous plairont et en attendant je vous fais plein de gros bisous les Marinettes.

1 sur 1

8 commentaires sur “Black out de blogueuse

  1. Ce qu’il me viens de suite la c’est waou Bravo pour avoir le courage de dire et de faire cela
    Je continuerai à te lire
    Grand merci pour tous
    BRAVO

  2. BRAVO
    Tout simplement un article touchant de vérité de sinceritee et d une qualitee d expression et d image exeptionelle que les plus grands magazine ne font pas mieux
    merci Marine un lecteur parmis tant dautres

  3. Wow ! Je ne vous connaissez pas (vous voyez, moi aussi, j’avoue tout…) et je vous ai connue grâce à une blopine qui a posté votre article sur Facebook, mais je suis heureuse d’être tombée sur votre post : bravo à vous, et sûrement à bientôt, alors.

  4. Maintenant que tes orteils n’ont plus de valeurs ou tes valeurs plus d’orteils (je sais plus dans quel sens c’était) ca va etre chaud pour le nailart des pieds 🙂

    Sérieux quelqu’un que je connais m’a refilé cet article, le mascara c’est pas ma tasse de thé, mais qu’est ce que c’est courageux de se regarder dans le miroir sans s’entéter à ne voir que ce qui nous intéresse, mais avouer publiquement ses erreurs sans que personne ne nous ait poussé à le faire, alors là c’est d’une intelligence et d’une grandeur bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *