Vérité sur les plaques aspirantes : leurs défauts à connaître avant d’acheter

Les plaques à induction avec hotte intégrée, également appelées plaques aspirantes, ont récemment gagné en popularité.

Ces équipements de cuisine promettent de simplifier l’aménagement en combinant deux fonctions en un seul appareil. Pourtant, il est essentiel de dévoiler la vérité sur les plaques aspirantes, et notamment leurs défauts, pour faire un choix éclairé lors de l’achat.

Performances d’extraction insuffisantes #

Sur le papier, les plaques aspirantes semblent être une option pratique et efficace. La réalité est cependant différente. Le principal problème de ces modèles est leur incapacité à extraire correctement les odeurs et les graisses. Une hotte traditionnelle dispose généralement d’une puissance d’extraction bien supérieure à celle des plaques aspirantes, permettant ainsi une meilleure évacuation des odeurs de cuisson.

L’influence de la hauteur du plan de travail

La hauteur du plan de travail contribue également aux performances médiocres des plaques aspirantes. En effet, une hotte classique est installée à une certaine distance au-dessus de la plaque de cuisson, offrant ainsi un vaste espace pour capter les odeurs. En comparaison, les plaques aspirantes sont disposées directement dans le plan de travail, limitant ainsi la zone d’action de l’aspiration.

À lire EDF face à la compétition : pas de fuite de clients malgré des prix plus élevés

Coûts d’installation plus élevés #

La vérité sur les plaques aspirantes, c’est qu’elles peuvent coûter plus cher à l’achat et à l’installation. Leur mise en place nécessite en effet la réalisation de travaux par un professionnel régulièrement qualifié, notamment si vous devez effectuer des aménagements dans votre meuble ou plan de travail.

L’entretien et le remplacement des filtres : une question de budget

En outre, ces équipements nécessitent l’utilisation de filtres spécifiques pour retenir les graisses. Ces filtres doivent être nettoyés voire remplacés régulièrement, ce qui engendre un coût supplémentaire non négligeable. De plus, certains modèles nécessitent des filtres à charbon actif pour fonctionner en mode recyclage, dont la durée de vie est limitée à quelques années au maximum.

Risques de panne ou de dysfonctionnement #

S’il y a une chose à comprendre concernant la vérité sur les plaques aspirantes, c’est qu’une défaillance du système entraîne souvent des problèmes importants. Comme ce sont deux appareils distincts condensés en un seul, les risques de panne ou dysfonctionnement sont accrus.

À lire Le montant maximum pour les paiements en espèces dans l’Union européenne

Ventilation moins efficace

Certaines personnes font également état de problèmes de ventilation avec leur plaque aspirante. Il semble que cette dernière ne parvienne pas toujours à évacuer correctement l’humidité et la chaleur générées lors de la cuisson. En conséquence, les meubles et les murs de la cuisine peuvent être affectés par des problèmes d’humidité à long terme.

Limitations en termes de design #

Si vous cherchez la vérité sur les plaques aspirantes, sachez qu’elles sont peu adaptables aux différentes configurations de cuisine. Par exemple, leur installation peut être complexe si vous avez déjà une hotte traditionnelle, ou si votre espace est particulièrement limité.

Zone de cuisson restreinte

L’intégration d’une hotte au sein d’un plan de travail limite également la zone de cuisson disponible. Les modèles équipés d’une plaque aspirante proposent souvent un nombre réduit de foyers, contrairement aux plaques induction classiques. Les plaques aspirantes risquent de ne pas répondre à vos besoins.

En bref, la vérité sur les plaques aspirantes n’est pas aussi idyllique qu’il n’y paraît. Malgré l’avantage pratique qu’elles présentent, ces appareils combinés souffrent de défauts importants qui peuvent compromettre leur performance et leur fiabilité.

À lire Versement retraite février 2024 : comment réagir si la pension n’est pas encore perçue

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis