Ukraine en guerre : la loi de mobilisation adoptée, une sentence de vie sur le front qui déclenche l’indignation

Le 11 avril 2024 marque un tournant dans le conflit ukrainien-russe.

Adoption de la loi de mobilisation en Ukraine #

L’Ukraine a promulgué une loi controversée dont l’objectif est de mobiliser davantage de troupes pour lutter contre la Russie dirigée par Vladimir Poutine. Cette loi a été adoptée pour combler le manque criant de personnel et d’armes au sein de l’armée ukrainienne.

Cette loi, qui a fait l’objet de débats acharnés et de nombreuses modifications au cours des derniers mois, a été adoptée par une majorité de 283 voix sur 450, selon le député du parti Holos, Iaroslav Jelezniak. Elle est perçue comme une nécessité pour éviter que l’armée du président Volodymyr Zelensky ne soit en infériorité numérique face à la Russie.

Conséquences de la loi sur les soldats #

La nouvelle loi, contrairement à sa version initiale, ne fixe plus aucune limite à la durée de service des soldats sur le front. Ces soldats, déjà épuisés par plus de deux ans de conflit, ne seront pas démobilisés même après 36 mois de service. Cette mesure a suscité une vive opposition et est considérée comme « injuste » par une grande partie des soldats.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

Le général Oleksandr Pavliouk, commandant des forces terrestres ukrainiennes, a déclaré sur Facebook : « Il faut comprendre que personne ne pourra rester à l’écart ». Il a ajouté que malgré l’aide reçue et le nombre d’armes disponibles, l’armée manque toujours cruellement de personnel.

Réactions et implications #

La mesure est vivement critiquée par de nombreux soldats. L’un d’eux, en poste dans la région de Donetsk, a déclaré à l’AFP : « 99 % des hommes veulent se reposer, faire une pause, vivre une vie normale. Il y a des militaires qui ne sont pas rentrés chez eux depuis un an ». Il a qualifié la loi de profondément « injuste ».

En début de mois, le président ukrainien avait également réduit l’âge des personnes mobilisables, le faisant passer de 27 à 25 ans. Il est important de noter que la loi doit encore être promulguée par le président Volodymyr Zelensky.

En résumé, cette loi controversée a des conséquences majeures :

🔴 Mobilisation accrue La loi vise à mobiliser davantage de troupes pour lutter contre la Russie.
⏱️ Durée de service illimitée La loi ne fixe plus de limite à la durée de service des soldats sur le front.
👥 Manque de personnel Malgré l’aide et les armes, l’armée manque de personnel.
🏠 Absence de vie normale Beaucoup de soldats aspirent à une pause et à une vie normale.
⬇️ Âge de mobilisation réduit L’âge de mobilisation a été réduit de 27 à 25 ans.

FAQ:

  • Qu’est-ce que la loi de mobilisation adoptée par l’Ukraine?Elle est une loi visant à mobiliser davantage de troupes pour lutter contre la Russie.
  • Quelle est la durée de service imposée par cette loi?La loi ne fixe plus de limite à la durée de service des soldats sur le front.
  • Quel est l’impact de cette loi sur les soldats?La loi est vivement critiquée par de nombreux soldats qui aspirent à une pause et à une vie normale.
  • Quel est l’âge de mobilisation selon cette loi?L’âge de mobilisation a été réduit de 27 à 25 ans.
  • Qui doit encore promulguer la loi?La loi doit encore être promulguée par le président Volodymyr Zelensky.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis