Temasek, le géant financier singapourien, débarque en Europe : Paris accueille son nouveau bureau

Le fonds souverain singapourien Temasek, vient d'étendre son influence en Europe en ouvrant un nouveau bureau à Paris.

Temasek s’installe à Paris #

Cette inauguration a été marquée par la présence du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, témoignant de l’attrait de la place financière parisienne. La capitale française est désormais le troisième siège européen de Temasek, après Londres et Bruxelles, et le treizième à l’échelle mondiale, dont sept sont situés hors d’Asie.

Créé il y a un demi-siècle, Temasek possédait à la fin de mars 2023 un portefeuille de 264 milliards d’euros, dont 12% se trouve dans la région EMOA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), principalement en Europe. Le président de Temasek, Lim Boon Heng, a rappelé lors de l’événement que le fonds a déjà investi dans plusieurs entreprises françaises.

Les investissements prévus #

Le vice-Premier ministre singapourien et ministre des Finances, Lawrence Wong, a souligné l’existence d’opportunités malgré la période actuelle de concurrence et de conflits. Il a cité l’Europe, le plus grand bloc commercial au monde, le Moyen-Orient et l’Afrique, où les écarts de développement sont en voie de résorption, et l’Asie, où la croissance continue de progresser.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

Le responsable EMOA a déclaré que l’idéal pour les transactions serait de plusieurs centaines de millions d’euros, pour une gestion de portefeuille beaucoup plus active. Le bureau de Paris comptera dans un premier temps une douzaine de personnes. L’entreprise cherche à réaliser des investissements nets pouvant atteindre 18 milliards de dollars à travers l’Europe au cours des cinq prochaines années.

Les relations avec les hommes d’affaires européens #

Nagi Hamiyeh, le responsable EMOA, a cité Bernard Arnault, le fondateur de LVMH, John Elkann, le PDG d’Exor NV, François Pinault, le propriétaire de Gucci et Kering, et Remo Ruffini, le PDG de Moncler, comme des individus avec lesquels l’entreprise entretient de très bonnes relations. Il a affirmé que Temasek apprécie de travailler avec des familles, qui pourraient préférer collaborer avec eux plutôt qu’avec un fonds de capital-investissement à cause des problèmes de maturité.

Temasek, qui se veut un acteur financier responsable, souhaiterait investir dans les nouvelles énergies, les énergies renouvelables et la décarbonation, ainsi que dans la santé des consommateurs, le luxe, la technologie, la robotique et l’avenir du travail.

Voici quelques entreprises françaises dans lesquelles Temasek a déjà investi:

À lire Découvrez comment une pièce de théâtre jouée dans une langue étrangère a réussi à captiver les spectateurs et à devenir un succès retentissant

  • ManoMano, une plateforme de bricolage
  • Alan, un assureur
  • Tikehau Capital, un acteur du capital-investissement
  • Innovafeed, un producteur d’alimentation animale à base d’insectes
  • Pasqal, un spécialiste de l’informatique quantique

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis