Le soutien-gorge: pas si bon que ça

On porte des soutiens-gorge depuis des siècles dans l’espoir de préserver la jeunesse de notre décolleté le plus longtemps possible. pourtant, il semblerait que porter quotidiennement des soutien-gorges accélèrerait le relâchement de la poitrine!

C’est du moins ce que prétend le professeur Jean-Denis Rouillon après 15 années d’étude sur le sujet.

Son étude a débuté après qu’il ait constaté que de nombreuses sportives ne portaient pas de soutien-gorges et que leurs poitrines ne s’en portaient pas plus mal. Elle a montré que les mamelons des participantes à l’étude qui ont accepté de ne plus porter de soutien-gorges remontaient et que leurs seins étaient visiblement plus fermes!

Nos chers Tic et Tac ne seraient en fait pas fixés à notre cage thoracique mais suspendus à nos clavicules par un tissu extrêmement fin qui se relâcherait avec le temps lorsqu’il n’est pas stimulé! Si l’on en croit ce professeur, pour retendre ce tissu, il suffirait donc de se débarrasser de ses sous-tifs!

Les soutien-gorges seraient mauvais
Faut-il se débarrasser de ses soutifs?

Le professeur Jean-Denis Rouillon va même jusqu’à émettre l’hypothèse que les soutien-gorges trop push-up comme les Wonderbras & co pourraient être à l’origine de certains cancers du sein puisque ces soutien-gorges compriment les seins et limitent donc la circulation sanguine et lymphatique.

Ne plus porter de soutien-gorges: plus facile à dire qu’à faire!

Oui mais voilà, premièrement, les conclusions de cette étude ne s’adressent qu’aux jeunes femmes, pas aux femmes qui ont dépassé la trentaine ni aux femmes qui ont eu des enfants, et deuxièmement, les femmes dotées d’une forte poitrine ne peuvent pas toujours se permettre de renoncer à leurs soutien-gorges, question de confort et de praticité!

Et puis, inutile de nous voiler la face, ne pas porter de sous-vêtements est assez mal vu en France, ce qui n’est pas le cas de tous les pays du monde et même d’Europe!

Alors les Marinettes, prêtes à vous débarrasser de vos soutien-gorges ou pas?

1 sur 1

4 commentaires sur “Le soutien-gorge: pas si bon que ça

  1. Ne plus porter de soutien-gorge n’est pas si compliqué que ça en réalité… Il s’agit d’une habitude à casser pour en prendre une autre, bien plus saine. Pour les poitrines généreuses, il faut un peu plus de temps et de méthode, c’est normal, à chacune son rythme.
    En fait le problème est souvent dans la tête, très peu de gens y font attention, surtout si on adapte sa garde-robe en conséquence (il existe pas mal d’accessoires pour masquer les tétons si cela pose problème). Le regard des autres, ou plutôt ce qu’on s’en imagine, est le vrai cœur du problème…

    Je tiens un blog sur les méfaits du soutien-gorge, et pourquoi il est bien plus agréable pour les femmes de vivre sans : http://www.freetheboobies.fr J’ai rassemblé pas mal de témoignages ainsi que les sources pour ce qui est des études. Tu y trouvera tout les détails sur l’étude en question ainsi que les conférences de Jean-Denis Rouillon. À bientôt 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *