Regard sur les régions françaises : où le chômage fait-il le plus de ravages ?

2023 a marqué une période difficile pour le marché du travail en France.

Un rapide coup d’œil sur le taux de chômage en France #

Le taux de chômage national s’est élevé à 7,3 %, à l’exception de Mayotte. Cette moyenne cache cependant des disparités importantes entre les régions. Selon les données de l’Insee, les DROM-TOM ont enregistré le taux de chômage le plus élevé.

Le dernier trimestre de 2023 a vu 2,3 millions de personnes sans emploi, sans compter Mayotte. Les jeunes de 15 à 24 ans sont particulièrement touchés, avec un taux de chômage de 17,4 % – le plus élevé d’Europe, surpassant le taux moyen de 14,5 %. Comparée à ses pairs de la zone euro, la France présente l’un des taux de chômage les plus élevés, dépassant la moyenne de 6,4 %.

Disparités régionales : où le chômage frappe-t-il le plus ? #

Il est important de noter que toutes les régions de France ne sont pas touchées de la même manière. Certaines régions surpassent largement la moyenne nationale de 7,3 %, tandis que d’autres enregistrent un nombre moins important de demandeurs d’emploi. L’Île-de-France et la Normandie, par exemple, affichent un taux de chômage de 7 %, tandis que la région du Grand Est dépasse légèrement la moyenne nationale avec 7,4 %.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

La région PACA se place en 7ème position avec un taux de 8,4 %, suivie de l’Occitanie à 8,9 % et des Hauts-de-France avec 9,2 % – la région métropolitaine avec le taux de chômage le plus élevé. Cependant, ces chiffres sont encore relativement proches de la moyenne nationale, surtout en comparaison avec les taux enregistrés en Outre-mer.

La situation en Outre-mer : des taux de chômage alarmants #

Les régions d’Outre-mer affichent des chiffres de chômage bien plus élevés. La Martinique, par exemple, a enregistré un taux de 9,9 % au dernier trimestre de 2023. La Guyane et la Guadeloupe suivent avec des taux respectifs de 12,1 % et 17,4 %. En tête de liste, l’île de la Réunion affiche un taux de chômage de 20,2 %, soit près du triple du taux moyen.

A contrario, les régions qui affichent le taux de chômage le plus bas sont les Pays de la Loire, la Bretagne et l’Auvergne-Rhône-Alpes, avec des taux respectifs de 5,9 %, 6,1 % et 6,4 %.

Voici une liste simplifiée des régions et leurs taux de chômage :

À lire Changement radical à l’horizon: votre bulletin de salaire pourrait ne plus jamais être le même – Pour le meilleur ou pour le pire?

  • Île-de-France et Normandie : 7%
  • Grand Est : 7,4%
  • Région PACA : 8,4%
  • Occitanie : 8,9%
  • Hauts-de-France : 9,2%
  • Martinique : 9,9%
  • Guyane : 12,1%
  • Guadeloupe : 17,4%
  • Réunion : 20,2%
  • Pays de la Loire : 5,9%
  • Bretagne : 6,1%
  • Auvergne-Rhône-Alpes : 6,4%

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis