Notre-Dame-de-Paris : révélation sur l’incendie 5 ans après, les hypothèses qui ont secoué l’enquête

Depuis cinq ans, le mystère plane toujours sur les causes de l'incendie qui a ravagé Notre-Dame-de-Paris.

Le mystère de l’incendie de Notre-Dame #

Que s’est-il réellement passé ce jour du 15 avril ? Qu’est-ce qui a déclenché l’incendie qui a consumé la célèbre cathédrale de la capitale française ?

Si la reconstruction de la cathédrale avance à grands pas, l’enquête pour comprendre les circonstances de cet incendie tragique se poursuit, loin des projecteurs. Rapidement après l’incendie, de nombreuses théories ont émergé, alimentant les spéculations.

Les hypothèses de l’enquête #

Dès le lendemain de l’incendie, une conférence de presse a révélé les quatre hypothèses majeures : un accident électrique, une mauvaise manipulation pendant les travaux, un acte de malveillance et un acte de maladresse comme le jet d’une cigarette mal éteinte.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

Chacune de ces pistes a été méticuleusement explorée par les enquêteurs. Les ouvriers présents sur le chantier ont été interrogés, mais ont été rapidement mis hors de cause. L’usage d’un outil qui aurait pu provoquer des étincelles a également été écarté.

La piste de l’acte de malveillance #

Malgré l’absence de traces d’intrusion ou d’hydrocarbures, l’hypothèse d’un acte de malveillance a été sérieusement envisagée. Des vidéos montrant une silhouette mystérieuse sur les lieux le jour J ont alimenté cette théorie.

Cependant, cette piste a été abandonnée, bien qu’elle ait été soutenue par un tiers des Français et certaines personnalités d’extrême droite, qui ont exprimé leurs doutes sur l’origine de l’incendie.

Le système électrique en question #

L’hypothèse la plus probable à ce jour reste le court-circuit. Il aurait pu se produire dans l’ascenseur installé pour l’échafaudage menant à la flèche, bien que cette théorie ait été réfutée à cause de la distance entre l’ascenseur et le point de départ du feu.

À lire Découvrez comment une pièce de théâtre jouée dans une langue étrangère a réussi à captiver les spectateurs et à devenir un succès retentissant

Les cloches installées dans les combles pourraient également être à l’origine du court-circuit. Des fils électriques, placés à la demande du clergé, couraient dans les combles, en violation des règlements de sécurité.

La fin de l’enquête approche #

L’enquête, toujours en cours, est complexe et requiert de nombreuses expertises. Trois d’entre elles restent à mener cette année. Des scellés, prélevés dans la cathédrale après l’incendie, devraient être analysés une seconde fois grâce à de nouveaux procédés.

Bien que la piste du court-circuit semble la plus probable, l’enquête est toujours en cours et devrait aboutir prochainement. Les deux options restantes sont un renvoi devant une juridiction ou un non-lieu.

Récapitulatif :

🔥 Hypothèses Accident électrique, mauvaise manipulation, acte de malveillance, acte de maladresse
🚫 Piste écartée Acte de malveillance
⚡ Hypothèse la plus probable Court-circuit
🕵️‍♂️ Enquête Toujours en cours
  • Les ouvriers présents sur le chantier le jour de l’incendie ont été mis hors de cause.
  • Aucun outil susceptible de provoquer des étincelles n’a été utilisé ce jour-là.
  • Malgré l’absence de traces d’intrusion ou d’hydrocarbures, la piste de l’acte de malveillance a été sérieusement étudiée avant d’être écartée.
  • L’hypothèse la plus probable à ce jour reste celle d’un court-circuit.
  • L’enquête est toujours en cours et devrait aboutir prochainement.

FAQ:

  • Quelles sont les principales hypothèses de l’enquête?Les principales hypothèses sont un accident électrique, une mauvaise manipulation pendant les travaux, un acte de malveillance et un acte de maladresse.
  • Quelle est la piste actuellement privilégiée?La piste actuellement privilégiée est celle d’un court-circuit.
  • L’enquête est-elle toujours en cours?Oui, l’enquête est toujours en cours et devrait aboutir prochainement.
  • Qu’implique un renvoi devant une juridiction?Un renvoi devant une juridiction implique que l’affaire est jugée suffisamment sérieuse pour être portée devant un tribunal.
  • Qu’est-ce qu’un non-lieu?Un non-lieu signifie que l’enquête n’a pas abouti à des preuves suffisantes pour porter l’affaire devant un tribunal.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis