Le triste adieu à Lori et George Schappel, les jumeaux siamois les plus âgés du monde: une histoire de vie inspirante et surprenante qui a défié les pronostics médicaux

Le 7 avril 2024, le monde a dit au revoir à Lori et George Schappell, reconnus comme les jumeaux siamois les plus âgés au monde.

La fin d’une vie exceptionnelle #

Leur décès, survenu à l’âge de 62 ans, a marqué la fin d’une vie épique qui a constamment défié les attentes médicales.

Nés reliés par le crâne, une condition extrêmement rare appelée craniopagus parasiticus, Lori et George partageaient environ 30% de leur cerveau. Leur décès a été annoncé le 12 avril 2024 par le Guiness des records, confirmant ainsi la fin d’une histoire de vie exceptionnelle.

Une vie partagée, mais indépendante #

Lori et George ont vécu ensemble dans un appartement à deux chambres, s’efforçant de mener une vie aussi indépendante que possible. Malgré leur condition, ils ont réussi à maintenir une certaine intimité, alternant les nuits dans leurs chambres respectives.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

Lori, qui ne pouvait pas marcher en raison de la spina-bifida, a réussi à se faire un nom dans le monde du bowling, remportant plusieurs trophées. De plus, elle travaillait dans la blanchisserie d’un hôpital, démontrant une détermination sans faille.

Une transition de genre et une carrière musicale #

George, né en tant que fille sous le prénom de Dori, a été le premier jumeau siamois au monde à annoncer sa transition de genre en 2007. Il a également réussi à lancer une carrière de chanteur country, démontrant une fois de plus la résilience des jumeaux face à leur condition.

Leur histoire unique les a amenés à apparaître dans divers programmes télévisés et documentaires, devenant de véritables porte-paroles pour les droits des personnes handicapées.

Quelques faits marquants de leur vie:

À lire Découvrez comment une pièce de théâtre jouée dans une langue étrangère a réussi à captiver les spectateurs et à devenir un succès retentissant

  • Nés avec une condition rare appelée craniopagus parasiticus
  • A vécu une vie aussi indépendante que possible malgré leur condition
  • Lori était une joueuse de bowling accomplie
  • George a fait une transition de genre et a lancé une carrière de chanteur country
🏆 Lori, la joueuse de bowling Lori a réussi à se faire un nom dans le monde du bowling, remportant plusieurs trophées malgré sa condition.
🎤 George, le chanteur country George a lancé une carrière de chanteur country, démontrant une résilience impressionnante.
👥 Une vie partagée mais indépendante Malgré leur condition, les jumeaux ont réussi à mener une vie aussi indépendante que possible, alternant les nuits dans leurs chambres respectives.

Un choix de vie : Pas de séparation chirurgicale #

Les jumeaux ont toujours été fermes sur leur choix de ne pas subir de séparation chirurgicale. « Pourquoi réparer ce qui n’est pas cassé? » a déclaré George. Lori a ajouté: « Vous ne touchez pas à ce que Dieu a fait, même si cela signifie que vous profitez de vos deux enfants pendant une période plus courte ».

En mourant à 62 ans, Lori et George ont défié les pronostics des médecins qui leur avaient annoncé une espérance de vie de 30 ans. Ils ont battu l’espérance de vie des célèbres sœurs russes Masha et Dasha Krivoshlyapova, qui sont décédées à 53 ans en 2015.

FAQ:

  • Quelle était la condition des jumeaux Schappell?Ils étaient nés avec une condition rare appelée craniopagus parasiticus, qui les a reliés par le crâne, partageant environ 30% de leur cerveau.
  • Comment ont-ils réussi à mener une vie aussi indépendante?Malgré leur condition, ils ont réussi à maintenir une certaine intimité, en alternant les nuits dans leurs chambres respectives. Lori a même réussi à se faire un nom dans le monde du bowling, tandis que George a lancé une carrière de chanteur country.
  • Ont-ils jamais envisagé une séparation chirurgicale?Non, ils ont toujours été fermes sur leur choix de ne pas subir de séparation chirurgicale. Ils ont affirmé que ce n’était pas nécessaire de « réparer ce qui n’est pas cassé ».
  • Quel a été leur impact sur les droits des personnes handicapées?Leur histoire unique les a amenés à apparaître dans divers programmes télévisés et documentaires. Ils sont devenus de véritables porte-paroles pour les droits des personnes handicapées.
  • Quel âge avaient-ils à leur décès?Ils sont décédés à l’âge de 62 ans, dépassant largement les attentes médicales initiales de 30 ans d’espérance de vie.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis