La richesse de Kate Middleton avant la royauté : un aperçu du magnifique manoir de Bucklebury où résident ses parents

Avant de faire partie de la famille royale britannique, Kate Middleton était déjà en bonne santé financière.

Un aperçu de la richesse de la famille Middleton #

Cela grâce à l’entreprise prospère de ses parents, qui leur a permis de réaliser d’importants investissements immobiliers, comme le manoir de Bucklebury.

Le manoir de Bucklebury, situé dans le Berkshire, est un véritable symbole de réussite pour la famille Middleton. Son acquisition en 2012, pour la somme de 5,4 millions d’euros, témoigne de la prospérité financière de la famille avant même l’union de Kate avec le prince William.

Le manoir de Bucklebury : un bijou architectural #

Le manoir de Bucklebury est une demeure impressionnante qui se distingue par son style géorgien et son vaste domaine de sept hectares. Il comprend des terrains de tennis et une piscine, offrant un cadre de vie luxueux à la famille Middleton. Les membres de la famille y passent régulièrement du temps, en particulier pendant la période de confinement due à la crise du Covid en 2020.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

La décoration intérieure du manoir, menée par Carole Middleton, est un mélange de tons beiges et d’éléments traditionnels, comme de grandes cheminées. La demeure compte sept chambres, deux salons, cinq salles de réception, une grande bibliothèque et une véranda, offrant un espace accueillant et confortable.

  • Sept chambres pour accueillir famille et amis
  • Deux salons pour se détendre
  • Cinq salles de réception pour les événements spéciaux
  • Une grande bibliothèque pour les amateurs de lecture
  • Une véranda pour profiter de la vue sur le domaine

Des difficultés financières pour l’entreprise à l’origine de leur fortune #

Cependant, la situation financière de la famille Middleton a pris un tournant inattendu. Party Pieces, l’entreprise qui a permis à la famille d’acquérir leur fortune, a fait faillite avec une dette de plus de 2,6 millions de livres sterling. La crise économique consécutive à la pandémie est à l’origine de cette situation.

La faillite de l’entreprise a été un coup dur pour la famille Middleton. Carole Middleton, la mère de Kate, a été particulièrement affectée par cette situation. Elle regrette d’avoir fait confiance à quelqu’un d’autre pour gérer l’entreprise qu’elle avait passé des décennies à développer.

La future reine face aux conséquences de cet échec familial #

Kate Middleton se retrouve maintenant à devoir gérer les conséquences de cet échec familial. Les créanciers n’ont pas hésité à faire le lien entre le montant élevé des dettes accumulées avant la faillite et la relation étroite des Middleton avec la famille royale. Un ancien fournisseur de Party Pieces a exprimé sa déception envers Carole Middleton, qui lui aurait manqué de loyauté.

À lire Changement radical à l’horizon: votre bulletin de salaire pourrait ne plus jamais être le même – Pour le meilleur ou pour le pire?

En outre, le cabinet de recouvrement en charge de l’entreprise des Middleton serait incapable de couvrir les 300 000 euros de frais liés à la procédure d’insolvabilité. Malgré leur magnifique manoir de Bucklebury, les parents de la future reine sont donc confrontés à une situation financière délicate qui semble ne pas avoir de fin.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis