Impôts 2024 : faites-vous partie des Français concernés par la baisse, êtes-vous concerné ?

L'année 2024 s'annonce prometteuse pour certains contribuables français. En effet, la loi de finances prévoit une baisse significative de l'impôt sur le revenu pour une partie de la population.

Cette mesure concerne principalement les classes moyennes et devrait soulager leur portefeuille, nous vous aidons à déterminer si vous êtes concerné par cette réduction d’impôt et comment en profiter.

Pourquoi une baisse d’impôt en 2024 ? #

Face à la nécessité de soutenir l’économie du pays et d’alléger la pression fiscale sur les ménages, le gouvernement a décidé de mettre en place une mesure phare dans sa loi de finances : la réduction de l’impôt sur le revenu pour certaines tranches de contribuables.

Ainsi, les Français percevant un revenu modeste ou moyen devraient être les principaux bénéficiaires de cette initiative.

Celle-ci vise également à renforcer le pouvoir d’achat et à favoriser la consommation, facteurs essentiels à la relance économique.

Quelles conditions pour bénéficier de la baisse d’impôt ? #

Dans le cadre de cette mesure, il est prévu que seuls les contribuables appartenant aux tranches d’imposition intermédiaires soient éligibles à la réduction d’impôt.

Concrètement, cela signifie que les ménages les plus modestes, déjà exonérés d’impôt sur le revenu ou bénéficiant de très faibles taux d’imposition, ne seront pas concernés par cette baisse.

De même, les contribuables les plus aisés, dont la charge fiscale est plus élevée, ne profiteront pas directement de cette mesure.

À lire EDF face à la compétition : pas de fuite de clients malgré des prix plus élevés

Les revenus concernés

Pour savoir si vous êtes potentiellement concerné par la baisse d’impôt en 2024, il convient de se référer au barème de l’impôt sur le revenu, qui définit les différentes tranches en fonction des revenus annuels. Ainsi, les tranches concernées par la baisse d’impôt sont celles dont les revenus sont compris entre :

  • 9 965 € et 27 519 € pour un célibataire sans enfant ;

  • 19 931 € et 55 038 € pour un couple marié sans enfant ;

  • des montants ajustés à la hausse en fonction du nombre de parts fiscales dans le foyer.

Autrement dit, si vous appartenez à ces tranches de revenus, vous devriez logiquement être concerné par la baisse de l’impôt prévue en 2024.

Cette diminution pourrait s’élever jusqu’à plusieurs centaines d’euros selon votre situation.

Comment profiter de la baisse d’impôt ? #

La mise en place effective de cette mesure dépendra des textes officiels votés par le Parlement.

Néanmoins, il est essentiel d’être bien informé et de suivre les évolutions législatives et fiscales pour adapter votre déclaration d’impôt en conséquence.

À lire Le montant maximum pour les paiements en espèces dans l’Union européenne

Les modalités pratiques

Pour bénéficier de la baisse d’impôt, il vous sera nécessaire de remplir correctement votre déclaration de revenus, en veillant à indiquer l’ensemble des éléments nécessaires au calcul de votre impôt sur le revenu (salaires, revenus fonciers, pensions alimentaires…).

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis