Découvrez comment ces passeurs de drogue ont échappé à la justice malgré 130kg de marijuana et 1kg de cocaïne dans leur camping-car

Imaginez une soirée ordinaire du 27 septembre 2022, deux hommes se déplaçant tranquillement dans leur camping-car sur l'autoroute AP-7.

Incrédible découverte sur l’autoroute AP-7 #

Leur véhicule semblait ordinaire, cependant, il recelait un trésor illicite. Caché dans un double fond, se trouvaient 206 sacs de marijuana, pesant plus de 242 kilos et trois paquets de cocaïne, d’un poids brut de 5,6 kilos.

Après pesée précise, le véhicule transportait plus de 130 kilos de marijuana et 1,34 kilo de cocaïne. La valeur estimée de ces drogues sur le marché noir dépassait les 320 000 euros. Un véritable trésor pour les passeurs de drogue.

Détour imprévu et surprise judiciaire #

Alors que ces hommes risquaient 8 ans de prison et une amende de 900 000 euros pour ces faits, la tournure des évènements a surpris plus d’un. Jugés début avril 2024, ils ont été relaxés. La Policia Nacional, lors de leur arrestation, a commis des irrégularités qui ont rendu les charges retenues contre eux non valables.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

Le Tribunal de Gérone a déclaré le mandat de perquisition nul et non avenu et a accusé la police d’irrégularités « flagrantes ». Les agents ont pénétré dans le camping-car avant d’avoir obtenu une ordonnance du tribunal, violant ainsi leur domicile.

Une défense inattendue et une violation flagrante de domicile #

Face à ces accusations, les deux individus ont défendu leur cause en affirmant que le camping-car était leur résidence principale. Ce que le tribunal a confirmé et qui obligeait la Policia Nacional à une intervention plus cadrée juridiquement. La violation de domicile a été constituée car les policiers sont entrés dans le véhicule sans autorisation ni présence des détenus.

L’infraction la plus grave, cependant, reste le fait qu’un policier a conduit le camping-car pour le garer sur le parking du commissariat où la drogue a été retrouvée. Ces deux infractions « flagrantes » ont entraîné l’annulation de la preuve du transport de marchandises illicites par les deux individus qui ont donc été relaxés.

En résumé, voici quelques points clés de cette affaire:

📌 Affaire: Relaxation de deux passeurs de drogue
📍 Lieu: Autouroute AP-7
🕗 Date: 27 septembre 2022
🚐 Véhicule: Camping-car
💼 Contenu: 130kg de marijuana et 1kg de cocaïne
⚖️ Verdict: Relaxés

FAQ:

  • Quelle était la quantité exacte de drogue dans le camping-car?Le camping-car contenait plus de 130 kilos de marijuana et 1,34 kilo de cocaïne.
  • Quelle était la valeur estimée de la drogue?La valeur de ces drogues sur le marché noir dépassait les 320 000 euros.
  • Quelles ont été les irrégularités commises par la police?La police a pénétré dans le camping-car sans autorisation ni ordonnance du tribunal, et a conduit le véhicule jusqu’au commissariat.
  • Quelle était la défense des passeurs de drogue?Ils ont affirmé que le camping-car était leur résidence principale.
  • Quelle a été la décision du tribunal?Les deux passeurs de drogue ont été relaxés.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis