Découverte troublante en Italie : une jeune femme de Saint-Priest retrouvée morte dans une église abandonnée, son compagnon suspecté dans cette affaire sombre et mystérieuse

Le 5 avril 2024 restera gravé comme une journée sombre dans les mémoires.

Un découverte macabre en Italie #

Dans une église abandonnée du Val-d’Aoste, une région au nord-ouest de l’Italie, le corps d’une jeune femme de 22 ans originaire de Saint-Priest, une commune de la banlieue lyonnaise, a été découvert. Le compagnon de la victime, actuellement en fuite, est considéré comme le principal suspect.

Le corps de la jeune femme présentait de multiples traces de coups de couteau sur plusieurs parties. Ce détail macabre a été rapporté par nos confrères du Progrès. La scène de crime suggère un acte de violence commis avec une intention mortelle.

Un couple à l’allure gothique #

La dépouille a été retrouvée dans une ancienne église en ruine du petit village italien de La Salle. Selon le médecin légiste, le meurtre aurait été commis à l’extérieur du bâtiment et remonterait à une ou plusieurs semaines. La victime visitait l’Europe en compagnie de son partenaire, un homme à l’allure gothique.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

Un témoin a décrit le couple : « Elle était très belle mais avait le visage pâle et émacié. Lui avait des boucles noires et un teint olive. Ils étaient habillés comme deux gothiques, tout de noir. Comme ces enfants qui vénèrent la mort ».

Un suspect en fuite #

D’après l’agence de presse italienne ANSA, le compagnon de la victime est en fuite et fait l’objet de recherches intenses. Il devait comparaitre devant le tribunal correctionnel de Grenoble pour des faits de violences sur conjoint et menaces. La victime a été retrouvée poignardée au niveau du cou et de l’abdomen, ce qui suggère un lien avec ces accusations.

Il est également recherché pour violation de son contrôle judiciaire, comme l’a précisé Eric Vaillant, le procureur de la République de Grenoble. Né en Italie et d’origine égyptienne, le suspect aurait pris la fuite en direction de la France ou de la Suisse à bord d’une camionnette rouge.

Voici une liste résumant les faits connus de cette affaire :

À lire Découvrez comment une pièce de théâtre jouée dans une langue étrangère a réussi à captiver les spectateurs et à devenir un succès retentissant

  • Le corps d’une jeune femme de 22 ans a été retrouvé dans une église abandonnée en Italie.
  • Elle aurait été poignardée de multiples fois, un acte de violence certain.
  • Son compagnon, un homme à l’allure gothique, est le principal suspect et est actuellement en fuite.
  • Il devait être jugé pour des faits de violences sur conjoint et menaces.
  • Le suspect, né en Italie et d’origine égyptienne, pourrait avoir pris la direction de la France ou de la Suisse.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis