Découverte choquante : un trafiquant de cocaïne à Tarbes tente de justifier des sommes d’argent massives en prétendant avoir gagné au loto

Imaginez un homme qui supplie un tribunal de lui faire grâce, non pas pour un simple délit, mais pour avoir revendu une centaine de grammes de cocaïne dans le centre-ville de Tarbes entre le 15 février et le 9 avril 2024.

La réalité derrière un trafiquant de cocaïne récidiviste à Tarbes #

Cet homme de 36 ans, de nationalité française et d’origine nigériane, a été démasqué suite à un renseignement anonyme qui l’a désigné comme auteur d’un trafic de stupéfiants.

Les surveillances policières ont mis au jour plusieurs transactions suspectes et plusieurs acheteurs récupérant ou cachant un pochon de cocaïne. Des individus arrêtés en possession de cocaïne ont désigné cet homme comme leur fournisseur, le pointant du doigt comme l’architecte de leurs problèmes.

La dangerosité criminologique d’un homme en récidive #

De plus, ce n’est pas la première fois que cet homme se retrouve devant le tribunal pour des faits similaires. Il a déjà été condamné deux fois pour trafic de stupéfiants et fait actuellement face à une peine potentielle de quatre ans de prison. L’expertise psychiatrique a révélé des problèmes de toxicomanie, une personnalité antisociale, une dangerosité criminologique et un risque de récidive.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

Malgré ces accusations accablantes, l’homme s’est défendu en affirmant n’être qu’un simple intermédiaire entre le dealer et le consommateur, prétendant qu’il n’a jamais profité financièrement de ces transactions. Il a même affirmé qu’il prélève seulement un peu de drogue pour sa consommation personnelle.

Des sommes d’argent énormes trouvées cachées derrière un mur #

Le plus surprenant dans cette affaire est la découverte lors d’une perquisition au domicile du prévenu d’une somme d’argent énorme : 415 € dans une sacoche, 2600 € dans un matelas en mousse découpé et 10100 € dissimulés derrière un mur dans une poche poubelle noire. De plus, une balance de précision, un ordinateur et deux téléphones portables ont été trouvés.

Pour justifier la provenance de cet argent, l’homme a prétendu avoir gagné au loto, que c’était ses économies personnelles ou même que l’argent provenait de ses anciens trafics de stupéfiants. Il a simplement déclaré que c’était son passé qui le rattrapait.

  • Un trafiquant de cocaïne récidiviste à Tarbes a été démasqué grâce à un renseignement anonyme.
  • Il a tenté de se défendre en affirmant n’être qu’un simple intermédiaire entre le dealer et le consommateur.
  • Des sommes d’argent énormes ont été découvertes cachées dans son domicile, qu’il a tenté de justifier en prétendant avoir gagné au loto.
🕵️‍♂️ Récapitulatif de l’enquête Un homme de 36 ans a été arrêté pour trafic de cocaïne à Tarbes, après avoir été dénoncé par un renseignement anonyme. Sa défense a été mise à mal par la découverte de sommes d’argent importantes cachées chez lui.
⚖️ Récapitulatif du jugement L’homme, déjà condamné deux fois pour trafic de stupéfiants, a été condamné à deux ans de prison, dont un an avec sursis probatoire renforcé, avec obligation de soins, d’effectuer une formation ou de chercher un travail.

FAQ:

  • Comment l’homme a-t-il été découvert ?Il a été démasqué grâce à un renseignement anonyme signalant ses activités illicites.
  • Quelle a été sa défense ?Il a prétendu n’être qu’un intermédiaire entre le dealer et le consommateur et n’avoir jamais profité financièrement des transactions.
  • Qu’a-t-on trouvé chez lui lors de la perquisition ?Des sommes d’argent importantes ont été découvertes cachées dans différentes parties de son domicile, ainsi qu’une balance de précision, un ordinateur et deux téléphones portables.
  • Comment a-t-il expliqué la présence de cet argent ?Il a prétendu que l’argent provenait de gains au loto, de ses économies personnelles ou de ses anciens trafics de stupéfiants.
  • Quelle a été sa peine ?Il a été condamné à deux ans de prison, dont un an avec sursis probatoire renforcé, avec obligation de soins, d’effectuer une formation ou de chercher un travail.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis