Découverte alarmante : la coccinelle jaune asiatique, une espèce invasive et cannibale, pourrait provoquer des allergies

Une nouvelle menace a émergé dans nos jardins : la coccinelle jaune asiatique.

Introduction à la coccinelle jaune asiatique #

Cette espèce de coléoptère, plus grande et plus vorace que les coccinelles locales, est devenue un sujet d’inquiétude pour les scientifiques et les amateurs de jardinage.

En plus d’être invasive, la coccinelle jaune asiatique a un autre trait inquiétant : elle est cannibale. Et pas seulement, cette espèce pourrait également provoquer des allergies chez certaines personnes.

Origines et propagation de cette menace #

Originaire d’Asie, cette espèce de coccinelle a été introduite en Europe et aux États-Unis dans les années 80 pour lutter contre les pucerons. Cependant, au lieu de rester une alliée utile, elle est devenue une espèce invasive.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

En France, l’Inra (Institut national de recherches agronomiques) a importé cette espèce dans les années 1980 pour ses capacités de lutte biologique contre les pucerons. Malheureusement, rien ne s’est passé comme prévu et la coccinelle asiatique a fini par s’installer durablement.

Caractéristiques et dangers de la coccinelle jaune asiatique #

La coccinelle jaune asiatique est facilement reconnaissable à son apparence. Elle mesure entre 5 à 7 millimètres à l’âge adulte et a entre 0 et 19 points sur le dos. Mais ce n’est pas seulement son apparence qui la distingue.

Cette espèce a un impact négatif sur les espèces locales de coccinelles. Plus grosse et plus vorace que ces dernières, elle consomme d’énormes quantités de pucerons, laissant peu de nourriture pour les coccinelles autochtones.

Voici une liste des principales caractéristiques et dangers de la coccinelle jaune asiatique :

À lire Découvrez comment une pièce de théâtre jouée dans une langue étrangère a réussi à captiver les spectateurs et à devenir un succès retentissant

  • Origine : Asie
  • Introduite en Europe et aux États-Unis dans les années 80
  • Plus grande et plus vorace que les coccinelles locales
  • Peut provoquer des allergies chez certaines personnes
  • Possède un comportement envahissant et cannibale

Comment faire face à cette menace ? #

Malgré les risques associés à la coccinelle jaune asiatique, il existe des moyens efficaces pour contrôler sa propagation. L’une des méthodes les plus efficaces consiste à les rassembler dans un sac et à le placer ensuite dans votre congélateur. Le froid tuera ces coccinelles sans nécessiter l’utilisation de produits chimiques ou de pièges.

Il est important de noter que malgré ses dangers potentiels, la coccinelle jaune asiatique ne représente pas une menace directe pour l’homme, à l’exception des allergies que certaines personnes peuvent développer.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis