Choc à Calais : des allégations troublantes sur un bateau de migrants en feu mettent en lumière un conflit effrayant entre la police et les réfugiés

Une scène troublante s'est déroulée près de Calais, où une tentative de traversée vers l'Angleterre s'est terminée par un bateau en feu.

Le drame à Calais #

Alors que la préfecture blâme les réfugiés pour l’incendie, d’autres témoignages pointent du doigt l’usage de grenades lacrymogènes par la police sur le bateau. Une vidéo partagée par l’association de défense des droits des migrants, Utopia 56, a révélé une colonne de fumée et de flammes émanant de la plage au lever du soleil, avec des quads utilisés par les forces de l’ordre en arrière-plan.

La préfecture du Pas-de-Calais a réagi rapidement, déclarant qu’une bagarre impliquant 80 migrants avait eu lieu la nuit précédente lors d’un embarquement organisé par des passeurs. Selon la préfecture, le groupe responsable de ces violences aurait également tenté de partir plus tard et aurait « incendié leur propre bateau » en réaction à l’intervention de la gendarmerie.

Les événements en question #

Deux incidents distincts ont eu lieu ce jour-là. Vers 3 heures du matin, une bagarre a éclaté entre plusieurs dizaines de migrants, à la suite d’une tentative de certains réfugiés de monter à bord d’un bateau sans payer. Quatre blessés parmi les migrants ont été signalés. Une deuxième tentative de départ a eu lieu plus tard dans la matinée, avec une autre intervention de la police pour l’empêcher. C’est à la suite de cette seconde intervention que le bateau a pris feu.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

La question de l’origine de l’incendie reste sans réponse définitive, chaque partie rejetant la responsabilité sur l’autre. Des accusations similaires ont été portées dans le passé. Par exemple, en mars 2023, la Voix du Nord a relayé le témoignage d’un capitaine de gendarmerie qui affirmait que les réfugiés avaient mis le feu à leur bateau en réponse à une situation de tension avec les forces de l’ordre.

  • Une tentative de traversée vers l’Angleterre se termine par un bateau en feu
  • La préfecture blâme les réfugiés pour l’incendie
  • D’autres témoignages accusent la police d’avoir utilisé des grenades lacrymogènes sur le bateau

Le feu aux poudres #

Deux témoignages de réfugiés kurdes d’Irak, enregistrés par Utopia 56, contredisent la version de la préfecture. Selon eux, ce sont des grenades lacrymogènes, tirées pendant l’intervention, qui auraient déclenché l’incendie du bateau. L’un d’eux a déclaré : « On voulait partir en Angleterre, la police nous a attaqués avec des gaz lacrymogènes. Le bateau a pris feu et c’est la police qui a fait ça. »

La préfecture du Pas-de-Calais n’a pas répondu aux demandes de commentaires sur ces allégations. Une vidéo partagée par Utopia 56 semble montrer l’usage de gaz lacrymogène. Par ailleurs, plusieurs blessures typiques des tirs de LBD ont été observées, et un réfugié a déclaré avoir été blessé à la main par ce qu’il a décrit comme « une balle en plastique ».

📋 Récapitulatif de l’incident

🔥 Incendie du bateau Tentative de traversée vers l’Angleterre qui se termine par un bateau en feu. Les réfugiés et la police se rejettent la responsabilité de l’incendie.
👥 Témoignages contradictoires La préfecture blâme les réfugiés pour l’incendie, tandis que ces derniers accusent la police d’avoir utilisé des grenades lacrymogènes.
🚓 Intervention de la police La police a été appelée à deux reprises pour intervenir lors de tentatives de départ. Les tensions entre la police et les réfugiés sont palpables.

FAQ:

  • Où a eu lieu l’incident ?Près de Calais, en France.
  • Qui sont les principaux acteurs impliqués ?Les forces de police, la préfecture du Pas-de-Calais, les réfugiés et l’association Utopia 56.
  • Quel était le but des réfugiés ?Ils tentaient de traverser vers l’Angleterre par bateau.
  • Qui est responsable de l’incendie du bateau ?Il n’y a pas de réponse définitive à cette question. Les réfugiés et la police se rejettent la responsabilité de l’incendie.
  • Quelles sont les conséquences de cet incident ?Plusieurs blessés ont été signalés parmi les réfugiés, et l’incident a exacerbé les tensions entre la police et les réfugiés.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis