Chauffage naturel et économique : des astuces du grand-père pour une chaleur optimale sans coût

Le chauffage naturel peut être une source d'économies, il serait dommage de ne pas en profiter au maximum. Voici nos conseils.

Se chauffer sans dépenser une fortune peut paraître difficile.

Pourtant, quelques astuces simples et ancestrales permettent d’atteindre ce rêve. Découvrez les conseils avisés de nos aînés pour profiter d’un chauffage naturel à moindre coût.

Les secrets du grand-père pour un chauffage naturel et économique #

Une maison bien isolée est le premier pas vers une chaleur efficace et peu coûteuse. Nos grands-parents connaissaient cette astuce infaillible : fermer les volets et les rideaux chaque soir pour conserver la chaleur. Plus la couche d’air entre les deux est épaisse, meilleure sera l’isolation.

À lire Réchauffer la maison avec cette astuce du grand-père : nos techniques simples pour augmenter la température d’un degré

Couvrir les portes et les fenêtres – quelle différence !

Utiliser des rideaux épais sur les portes et les fenêtres rend encore plus performante cette méthode traditionnelle. Un bonus supplémentaire : les courants d’air froids sont immédiatement stoppés, rendant ainsi l’intérieur de votre habitat bien plus agréable.

L’art du placement des meubles #

Savez-vous que la disposition de vos meubles influence la qualité du chauffage ? Opter pour une configuration adéquate garantit une répartition homogène de la chaleur. Le truc à connaître : placer un canapé ou un fauteuil dos au mur extérieur fait barrage au froid.

Exploitez intelligemment votre radiateur

Il est essentiel de ne pas obstruer les radiateurs. Évitez d’y disposer des vêtements humides, par exemple. Vous optimiserez ainsi la diffusion du chauffage naturel dans toute la pièce.

astuce de chauffage

À lire Les normes pour les poêles à granulés : ce qui change vraiment et ce que ça implique

Utilisez judicieusement l’énergie solaire #

Le soleil est une ressource gratuite et inépuisable pour se chauffer naturellement. Nos grands-parents profitaient déjà de ses bienfaits en ouvrant grand leurs fenêtres les jours de beau temps, été comme hiver.

Tirer parti des rayons du soleil

Même par temps froid, le soleil peut réchauffer efficacement votre intérieur. Privilégiez donc les rideaux transparents ou translucides qui laisseront traverser la lumière sans diminuer l’effet isolant.

Profiter de la chaleur emmagasinée

Une fois que les rayons du soleil ont pénétré à l’intérieur, il suffit de fermer les volets et les rideaux pour conserver la chaleur emmagasinée durant la journée.

À lire Adieu au froid hivernal : les chauffages d’appoint électriques pour chauffer votre intérieur

La cuisson comme source de chaleur supplémentaire #

Pensez-y : lorsque vous cuisinez, plusieurs sources de chaleur sont mises en action simultanément. Plaque de cuisson, four ou bouilloire… ces appareils électroménagers peuvent contribuer au chauffage naturel.

Ouvrir la porte du four après utilisation

Quand votre plat sort du four chaud, laissez la porte ouverte. La chaleur se propagera rapidement dans votre cuisine et les pièces adjacentes.

La bouilloire, un petit plus qu’il ne faut pas négliger

Au lieu de chauffer l’eau sur la cuisinière, une bouilloire économe en énergie est idéale pour obtenir rapidement de l’eau chaude sans alourdir vos factures d’électricité.

Faites appel aux plantes pour chauffer naturellement #

On l’oublie souvent, mais les plantes peuvent être un véritable atout pour le chauffage naturel. En effet, elles ont des propriétés thermiques intéressantes, en plus de purifier l’air ambiant.

À lire Réchauffer la maison grâce aux grands-parents : 2 techniques de qualité

Les plantes pour une meilleure isolation

Découvrez les succulentes qui sont de vraies barrières contre le froid. Placées sur les rebords de fenêtre ou devant les entrées, elles contribuent à améliorer l’isolation globale de la pièce.

Pensez aussi à l’aération pour une utilisation optimale du chauffage naturel #

Même par temps froid, il est important d’aérer son intérieur au moins 15 minutes par jour. Vous renouvelez ainsi l’air vicié et réduisez l’humidité – autant d’éléments essentiels pour un confort thermique optimal.

Ouvrir les fenêtres en journée pour éviter la déperdition de chaleur

Privilégiez toujours l’aération diurne afin de conserver au mieux la chaleur emmagasinée durant la nuit. Les pièces se réchaufferont ainsi plus rapidement lorsque vous fermez vos fenêtres.

À lire Conseils pour le chauffage : astuces de grand-père pour vous réchauffer

Alors n’hésitez plus à mettre en pratique ces astuces simples et efficaces pour profiter d’un chauffage naturel sans coût !

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis