Les changements avec les retraites Agirc-Arrco : les impacts majeurs à prévoir

Il y aura des répercussions par rapport à cette retraite Agirc-Arrco. En effet, le changement est assez important !

L’année 2021 marque un tournant pour les retraites complémentaires Agirc-Arrco.

En effet, la suppression du système de bonus-malus a des conséquences importantes sur de nombreuses pensions.

Les effets de cette réforme sont multiples et touchent aussi bien les futurs retraités que les entreprises. Voici toutes les informations !

À lire Retraités et Agirc-Arrco : préparez-vous à une vraie hausse notable de vos pensions

Suppression du dispositif de bonus-malus : qu’est-ce que cela signifie ? #

Jusqu’à présent, le système de retraite Agirc-Arrco prévoyait l’application d’un mécanisme de bonus-malus instauré en 2019.

Celui-ci incitait les futurs retraités à travailler plus longtemps et percevaient ainsi un bonus ou malus selon leur choix lors de leurs départs en retraite entre 62 ans et 67 ans.

Cependant, face aux difficultés économiques et sociales liées à la pandémie de Covid-19, ce dispositif a été suspendu à partir du 1er janvier 2021. Se pose alors la question des conséquences de cette décision pour les retraités concernés.

Les nouveaux paramètres de calcul pour les pensions de retraite #

Pour compenser la suppression du système de bonus-malus, les montants des pensions seront dorénavant calculés en fonction de différentes variables. Parmi celles-ci figurent notamment le salaire annuel moyen, les coefficients de minoration ou majoration, et la durée d’assurance.

Le salaire annuel moyen permettra de déterminer le montant de référence servant au calcul de la retraite complémentaire. Il correspondra désormais à la moyenne des 25 meilleures années de salaire(primes incluses) pour les générations nées à partir de 1957.

À lire Retraités Agirc-Arrco : pensions en hausse significative

Agirc-Arrco : des coefficients de minoration-majoration plus précis

Pour inciter les futurs retraités à poursuivre leur activité professionnelle au-delà de l’âge légal de départ en retraite, de nouveaux coefficients ont été mis en place. Ainsi, un coefficient de solidarité temporaire sera appliqué pour encourager l’allongement de la durée de cotisations et compenser la baisse mécanique des pensions engendrée par la suppression du système bonus-malus Agirc-Arrco.

Agirc-Arrco  : une estimation personnalisée pour chaque assuré

Afin d’aider les futurs retraités à anticiper les conséquences de cette réforme sur leurs droits et leur pension, l’Agirc-Arrco a développé un nouvel outil permettant de réaliser une estimation personnalisée. Prenant en compte l’ensemble des critères spécifiques à chaque situation (âge, revenus, durée de carrière), cet outil simplifie l’évaluation du montant potentiel de la pension.

Les entreprises face à la suppression du dispositif de bonus-malus #

La suspension du système de bonus-malus impacte également les entreprises, qui doivent repenser leur gestion des ressources humaines. En effet, celles-ci devront désormais ajuster leurs politiques d’emploi en tenant compte de ces évolutions.

Agirc-Arrco: un nouvel enjeu pour le maintien dans l’emploi

Cette réforme change radicalement la gestion d’âge en entreprise, avec un nouvel enjeu. Auparavant, les entreprises encourageaient le départ anticipé des seniors pour faire place aux jeunes. Maintenant, elles doivent retenir les salariés touchés par la suppression du bonus-malus Agirc-Arrco.

À lire Tout sur les retraites Agirc-Arrco : les 4 informations cruciales à connaître

Cela passera notamment par le développement de formations adaptées et la mise en œuvre d’aménagements de fin de carrière. En outre, les entreprises devront également veiller à conserver une pyramide des âges équilibrée, sous peine de fragiliser leur performance globale.

La question de la pénibilité au travail

Dans cette réforme, il est crucial de considérer la pénibilité pour le calcul des droits à la retraite.

Des conditions de travail difficiles affectent grandement les salariés suite à l’abolition du bonus-malus Agirc-Arrco.

Pour atténuer ces impacts, on envisage des solutions comme un coefficient de minoration ou une surcote pour certains salariés.

À lire Augmentation des pensions Agirc-Arrco : une bonne nouvelle pour ces petites retraites ?

Le système Agirc-Arrco évolue dans un contexte social et économique complexe, marqué par la Covid-19.

La pandémie de Covid-19 présente des défis économiques et sociaux majeurs pour les entreprises, salariés et futurs retraités.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

6 avis sur « Les changements avec les retraites Agirc-Arrco : les impacts majeurs à prévoir »

  1. Les changements récents dans le système de retraite Agirc-Arrco soulèvent des inquiétudes légitimes. J’espère que ces ajustements ne pénaliseront pas trop les futurs retraités

    Répondre
  2. Les changements dans les retraites Agirc-Arrco pourraient être une opportunité de repenser notre système de retraite en France. Espérons que cela mène à des améliorations durables

    Répondre
  3. Intéressant de voir comment les réformes des retraites Agirc-Arrco évoluent. Je pense que l’impact sur les contributions et les allocations mérite une attention particulière !

    Répondre
  4. Je suis un peu perdue avec toutes ces modifications des retraites Agirc-Arrco. Est-ce que quelqu’un sait si cela affectera les personnes qui sont proches de la retraite ?

    Répondre

Partagez votre avis