Changement de direction à la Maison Albar – L’Imperator à Nîmes : une nouvelle ère commence

Depuis le 3 avril, un vent nouveau souffle sur la Maison Albar - L'Imperator, hôtel 5 étoiles situé quai de la Fontaine à Nîmes, dans le Gard.

Un nouveau visage à la Maison Albar – L’Imperator #

Romaric Blanvillain, un Breton de 47 ans, a pris la relève en tant que nouveau directeur. Il succède à Jérôme Montantème et apporte avec lui une riche expérience de la direction acquise depuis 2009.

Auparavant, Blanvillain occupait le poste de directeur adjoint du palace provençal Airelles de Gordes dans le Vaucluse, où il officiait depuis février 2018. Son arrivée à la Maison Albar – L’Imperator marque une nouvelle page dans l’histoire de l’établissement.

L’ambition de Romaric Blanvillain #

Fort de son parcours international, Romaric Blanvillain a l’intention de donner un nouvel élan à l’établissement nîmois. Son objectif ? Développer la clientèle étrangère tout en préservant l’essence même de l’hôtel : son accueil des touristes locaux.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

« Les Nîmois représentent une grande partie de la clientèle de L’Imperator », a-t-il déclaré. Il est donc essentiel, selon lui, de maintenir le lien avec ces clients locaux qui viennent régulièrement se restaurer ou se détendre au spa.

Les projets pour la Maison Albar – L’Imperator #

Le nouveau directeur a plusieurs idées en tête pour faire briller encore plus la Maison Albar – L’Imperator. Tout en respectant l’identité de l’hôtel, il souhaite lui donner une envergure internationale plus marquée.

Sa stratégie se base sur deux piliers : l’attraction d’une clientèle étrangère et la fidélisation des clients locaux. Un défi de taille, mais que Romaric Blanvillain semble prêt à relever avec détermination et passion.

Voici quelques-unes des initiatives que le nouveau directeur envisage de mettre en œuvre :

À lire Découvrez comment une pièce de théâtre jouée dans une langue étrangère a réussi à captiver les spectateurs et à devenir un succès retentissant

  • Renforcer la visibilité de l’établissement à l’échelle internationale.
  • Proposer des offres spéciales pour attirer une clientèle étrangère plus nombreuse.
  • Maintenir un lien fort avec la clientèle locale par le biais d’événements et d’offres exclusives.

Le vent de changement qui souffle sur la Maison Albar – L’Imperator est prometteur. Sous la houlette de Romaric Blanvillain, l’établissement nîmois a tout pour continuer à briller et à charmer ses clients, qu’ils soient locaux ou venus de plus loin.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis