Athlètes olympiques, préparez-vous à être surpris lors des JO de Paris 2024 : serez-vous parmi les chanceux qui recevront une récompense de 50 000 dollars?

Il y a eu une annonce remarquable qui a secoué l'univers de l'athlétisme.

Une première mondiale à Paris 2024 #

Sebastian Coe, le président de World Athletics, a partagé une nouvelle qui a ébranlé le monde sportif. En effet, pour la première fois dans l’histoire, une fédération sportive va récompenser ses médaillés d’or.

World Athletics a déclaré qu’elle verserait une prime de 50 000 dollars, soit environ 46 000 euros, à chaque athlète qui remporterait une épreuve lors des Jeux olympiques de Paris en 2024. Ces Jeux, qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août, promettent d’être mémorables.

Des primes pour les médaillés d’or, d’argent et de bronze #

Cette prime sera prélevée sur l’allocation versée tous les quatre ans par le Comité international olympique (CIO) à World Athletics. Cette dernière a également assuré qu’elle verserait des primes aux médaillés d’argent et de bronze à partir des Jeux olympiques de Los Angeles en 2028. Une nouvelle qui souligne l’attachement de World Athletics à donner plus de pouvoir aux athlètes.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

En effet, selon Sebastian Coe, cette initiative souligne le rôle capital que jouent les athlètes lors des Jeux olympiques. C’est une étape importante pour World Athletics et pour l’athlétisme en général.

Des réactions contrastées dans le monde de l’athlétisme #

Cette nouvelle initiative a suscité des réactions variées dans le monde de l’athlétisme. Le perchiste français Renaud Lavillenie a estimé que c’était un bon progrès. Cela augmentera l’importance d’une performance victorieuse. Néanmoins, le britannique Jonathan Edwards, ancien médaillé d’or olympique en triple saut, s’est montré plus circonspect.

Le sprinteur norvégien Karsten Warholm a pour sa part salué cette initiative. Pour lui, c’est la façon de World Athletics de montrer qu’ils veulent pousser encore plus pour que l’athlétisme devienne un sport professionnel.

Résumé :

À lire Découvrez comment une pièce de théâtre jouée dans une langue étrangère a réussi à captiver les spectateurs et à devenir un succès retentissant

🏅 Prime d’or 50 000 dollars pour chaque médaillé d’or aux JO de Paris 2024
🥈🥉 Prochaines primes Des primes pour les médaillés d’argent et de bronze à partir des JO de Los Angeles 2028
🔄 Réactions Des réactions variées dans le monde de l’athlétisme

Une reconnaissance des efforts #

Sebastian Coe a souligné que les épreuves d’athlétisme aux JO attirent des millions de téléspectateurs. Selon lui, cette initiative ne contredit pas le principe de reconnaissance des efforts des compétiteurs. Le CIO a été informé de cette initiative et n’y a pas objecté.

Il est donc clair que cette décision est une première mondiale qui vise à reconnaitre et récompenser les efforts des athlètes. La question demeure de savoir comment cette décision influencera les futures compétitions sportives.

FAQ:

  • Quelle est la prime pour les médaillés d’or aux JO de Paris 2024?World Athletics va verser une prime de 50 000 dollars à chaque médaillé d’or.
  • Les médaillés d’argent et de bronze recevront-ils aussi une prime?Oui, à partir des JO de Los Angeles 2028, World Athletics promet de verser des primes aux médaillés d’argent et de bronze.
  • Qui a annoncé cette initiative?Sebastian Coe, le président de World Athletics, a annoncé cette initiative.
  • Comment cette initiative a-t-elle été accueillie dans le monde de l’athlétisme?Elle a suscité des réactions variées. Certains athlètes la saluent, tandis que d’autres restent circonspects.
  • Quelle est l’intention derrière cette initiative?L’intention est de donner plus de pouvoir aux athlètes et de reconnaître leur rôle capital dans la réussite des Jeux olympiques.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis