Aspa (ancien minimum vieillesse) : des améliorations significatives pour les bénéficiaires prennent effet

Autrefois referée sous le terme minimum vieillesse, l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) est un soutien financier émanant des caisses de retraite destiné aux anciens salariés ayant de faibles revenus.

Introduction sur l’Aspa #

L’année 2024 a vu l’entrée en vigueur de plusieurs modifications notables concernant l’Aspa.

En effet, un décret publié au Journal officiel du 11 août a révélé une hausse considérable des seuils de récupération de l’Aspa sur les successions. Ce bouleversement a eu un impact majeur sur les bénéficiaires de l’Aspa en France métropolitaine et en Outre-mer.

Changements des plafonds de succession #

En France métropolitaine, le plafond de succession est désormais de 100 000 euros, contre 35 000 euros précédant la réforme des retraites. Pour les territoires d’Outre-mer comme la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et la Réunion, ce plafond a grimpé à 150 000 euros, contre 100 000 euros précédemment. À partir de janvier, ce plafond de 150 000 euros a été étendu pour inclure « Saint Martin et Saint Barthélémy pour les décès survenus à compter du 1er janvier 2024 », comme l’a précisé l’Assurance retraite dans sa dernière circulaire.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

En France métropolitaine, ce plafond a encore été ajusté à 105 300 euros à partir du 1er janvier. Ces nouveaux plafonds de succession resteront en place jusqu’au 31 décembre 2029. Il convient de préciser que ces plafonds correspondent à la valeur nette du patrimoine du bénéficiaire de l’Aspa décédé. Au-delà de ces plafonds, les caisses des retraites récupèrent les sommes versées aux héritiers dans le cadre de l’Aspa. De plus, la Cour de cassation a statué en novembre dernier que seuls les héritiers directs pouvaient recevoir l’Aspa d’un bénéficiaire décédé.

Augmentation du montant de l’Aspa #

En parallèle à ces changements de plafonds de succession, le montant de l’Aspa a été revalorisé de 5,3 % en 2024. Dès le 1ᵉʳ janvier, le montant maximal pour une personne seule est de 1 012,02 euros par mois, soit une augmentation de 50,94 euros par rapport à 2023. Pour un couple, le montant à taux plein s’élève à 1 571,16 euros, soit une hausse de 79,08 euros par rapport à l’année précédente. Pour bénéficier de l’Aspa à taux plein, le bénéficiaire doit respecter un certain plafond de ressources.

En 2024, pour une personne seule (célibataire, séparée, divorcée, veuve), le seuil de ressources annuelles à ne pas dépasser pour bénéficier de l’allocation maximale est de 12 144,27 euros. Pour un couple, ce plafond de ressources annuelles est de 18 854,02 euros. Si le bénéficiaire dépasse ces plafonds de ressources, le montant de l’Aspa auquel il a droit est la différence entre ses revenus et le plafond de l’Aspa. En outre, l’administration française précise sur son site que « l’Aspa n’est pas attribuée automatiquement. Vous devez en faire la demande à la caisse de retraite dont vous dépendez, elle évaluera vos ressources au cours des 3 derniers mois ».

Conclusion et perspectives #

Ces changements sont une avancée majeure pour les bénéficiaires de l’Aspa. Ils offrent une plus grande sécurité financière à ceux qui ont le plus besoin d’une aide financière dans leur vieillesse.

À lire Découvrez comment une pièce de théâtre jouée dans une langue étrangère a réussi à captiver les spectateurs et à devenir un succès retentissant

Il est important pour les bénéficiaires potentiels de l’Aspa de se tenir informés de ces changements et de faire une demande à leur caisse de retraite pour bénéficier de ces améliorations. La solidarité envers les personnes âgées est une valeur fondamentale de notre société, et ces changements sont un pas en avant dans cette direction.

  • Augmentation des plafonds de succession en France métropolitaine et en Outre-mer
  • Revalorisation du montant de l’Aspa de 5,3 % en 2024
  • Augmentation du montant maximal de l’Aspa pour une personne seule et pour un couple
  • Evaluation des ressources par la caisse de retraite pour l’attribution de l’Aspa

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis