Amazon Prime Video fait évoluer son modèle : les abonnés français seront désormais confrontés à des publicités ciblées

Le service de streaming Amazon Prime Video prend une nouvelle direction en introduisant des publicités à ses abonnés français.

Un nouveau tournant pour Amazon Prime Video : des publicités pour les abonnés #

Cette décision offre une alternative à un abonnement premium pour ceux qui souhaitent éviter les interruptions publicitaires. À partir d’aujourd’hui, les utilisateurs verront des annonces lors de la diffusion de leurs programmes favoris, sauf s’ils optent pour un forfait premium à 9 euros par mois.

Contrairement à d’autres services tels que Netflix et Disney+ qui ont créé des offres spécifiques pour les abonnés préférant éviter les publicités, Amazon Prime Video a choisi que tous ses abonnés actuels recevront automatiquement des annonces. Cette stratégie permet à la plateforme de capitaliser sur une large audience pour attirer les annonceurs.

L’approche data-driven d’Amazon : des publicités ciblées #

Grâce à son approche centrée sur la data, Amazon promet aux annonceurs une publicité ciblée, permettant de mesurer l’impact de leurs campagnes sur les ventes. La plateforme combine les données des utilisateurs de Prime Video avec celles de ses clients sur son site d’e-commerce. En conséquence, même si les publicités sur Prime Video ne sont pas cliquables pour l’instant, une évolution vers des annonces personnalisées en fonction des achats des utilisateurs est envisageable à l’avenir.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

Cette stratégie renforce la position d’Amazon en tant que géant du retail media, avec une activité publicitaire en constante croissance, qui devrait atteindre 46 milliards de dollars en 2023. De nombreux annonceurs de divers secteurs, tels que la grande consommation, l’automobile, la beauté et même le luxe, se préparent à diffuser leurs publicités sur Prime Video.

Prime Video : une opportunité croissante pour les annonceurs #

L’intégration de Prime Video dans le paysage publicitaire pousse les grandes agences de communication à repenser leur approche de planification média. Selon Souaade Agmir, directrice du trading digital chez Publicis Media France, il est essentiel de prendre en compte l’ensemble des plateformes lors de la répartition des budgets des annonceurs, comme :

  • la télévision traditionnelle,
  • la TV connectée,
  • les services de replay,
  • les plateformes de SVOD comme Netflix, Disney+, Prime Video et même YouTube.

Les publicitaires cherchent sur les plateformes de streaming comme Prime Video des audiences perdues par les chaînes traditionnelles au fil des années. Ils trouvent dans ces plateformes les fondamentaux de la publicité en télévision, mais en ciblant des publics spécifiques.

Avec une mesure « total vidéo » promise par Médiamétrie d’ici fin 2024 ou début 2025, les publicitaires espèrent obtenir une évaluation de l’audience des plateformes de la même manière que celle de la télévision actuellement, offrant ainsi une vision claire et transparente aux annonceurs et aux agences.

À lire Découvrez comment une pièce de théâtre jouée dans une langue étrangère a réussi à captiver les spectateurs et à devenir un succès retentissant

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis