Affaire Alec Baldwin : l’acteur accusé d’avoir « menti sans vergogne » pour éviter les charges, selon les procureurs

Les procureurs ont lancé des accusations sévères contre Alec Baldwin, l'acteur hollywoodien reconnu à l'échelle internationale.

Des accusations graves portées contre Alec Baldwin #

Selon eux, Baldwin aurait délibérément modifié sa version des faits pour éviter la responsabilité du tir mortel sur le plateau de son film « Rust ». Ce tir a tragiquement coûté la vie à la directrice de la photographie et blessé le réalisateur.

Cet incident tragique s’est produit en octobre 2021 pendant le tournage du film dans un ranch du Nouveau-Mexique, aux États-Unis. Baldwin est accusé d’avoir pointé une arme qui ne devait contenir que des balles à blanc, mais qui a en réalité tué Halyna Hutchins, la directrice de la photographie, et blessé le réalisateur Joel Souza.

Risque de peine de prison pour Baldwin #

Baldwin, qui est accusé d’homicide involontaire, risque une peine allant jusqu’à 18 mois de prison. Pourtant, il insiste sur le fait qu’on lui avait assuré que son arme était sûre. Sa défense tente même d’annuler son procès, programmé pour juillet. En outre, Baldwin nie avoir appuyé sur la détente, une affirmation que les procureurs qualifient d' »absurde » dans des documents publiés récemment.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

Les procureurs insistent sur le fait que le témoignage de Baldwin a varié depuis l’incident, ce qui suggère qu’il a peut-être « menti sans vergogne » pour éviter les charges. Au cours de son premier entretien avec la police, Baldwin n’a pas affirmé que l’arme avait été déclenchée par elle-même, ni que Mme Hutchins lui avait demandé de pointer l’arme vers elle. Ce sont des détails qu’il a ajoutés plus tard lors d’interviews avec les médias américains.

Des témoignages accablants #

Les procureurs ont également critiqué le comportement de Baldwin sur le plateau, qui était aussi producteur sur « Rust ». Selon des témoignages, Baldwin aurait régulièrement crié sur l’équipe et aurait montré un grand désir de terminer le film rapidement. Ils ont déclaré que l’attitude de Baldwin a compromis la sécurité sur le plateau et l’ont décrit comme une personne qui n’a aucun contrôle sur ses émotions.

En outre, ils ont souligné les négligences de l’armurière du film, Hannah Gutierrez-Reed, qui a été reconnue coupable d’homicide involontaire au début du mois de mars. Selon eux, ses multiples négligences ont permis l’introduction de vraies balles sur le plateau, en violation de toutes les règles de l’industrie cinématographique.

  • Alec Baldwin, acteur et producteur de « Rust »
  • Halyna Hutchins, directrice de la photographie décédée
  • Joel Souza, réalisateur blessé
  • Hannah Gutierrez-Reed, armurière reconnue coupable d’homicide involontaire

Le tournage de « Rust » a repris plusieurs mois après l’incident et s’est terminé dans le Montana, avec le mari de Halyna Hutchins, Matthew, en tant que producteur exécutif. À la fin de l’année 2022, il a abandonné les poursuites civiles qu’il avait engagées contre Alec Baldwin, suite à un accord dont les détails financiers n’ont pas été dévoilés.

À lire Découvrez comment une pièce de théâtre jouée dans une langue étrangère a réussi à captiver les spectateurs et à devenir un succès retentissant

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis