Une vague d’espoir: Gérald Darmanin renforce la sécurité pour le match PSG-Barcelone malgré les menaces de l’État islamique

La menace pesant sur le match de quart de finale de la Ligue des champions entre le Paris Saint-Germain et le FC Barcelone a été qualifiée de "caractérisée" par l'État islamique.

Une menace voilée mais prise au sérieux #

Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, a assuré que des mesures de sécurité renforcées ont été mises en place en réponse à cette menace.

Le groupe État islamique a récemment publié sur ses réseaux sociaux une photo du Parc des Princes, le stade où se tiendra le match, avec le message « Tuez-les ». Trois autres stades, qui accueillent également des quarts de finale de la Ligue des champions, ont été visés par des messages similaires.

Une réponse ferme et rassurante #

Gérald Darmanin a expliqué que cette menace n’était pas nouvelle et que l’État islamique avait déjà ciblé plusieurs lieux dans le monde. Cependant, il a insisté sur le fait que la sécurité avait été « considérablement renforcée ». Il a également souligné l’importance de ne pas tomber dans le piège de la terreur que tente de semer l’État islamique.

À lire Le mobilier du jardin : pourquoi est-ce si important ?

Lors d’un déplacement près de la Seine à Paris, le ministre de l’Intérieur a déclaré que le préfet de police avait renforcé les moyens de sécurité. Il a assuré que la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) était particulièrement active pour assurer le renseignement préventif.

La France face à la menace terroriste #

La France a déjà déjoué deux attentats depuis le début de l’année. Gérald Darmanin a tenu à souligner que les lieux de rassemblement, tels que les églises, les synagogues, les lieux LGBT, les lieux touristiques, les événements sportifs et les concerts sont tous des cibles potentielles pour les terroristes.

Il a également rappelé l’importance de ne pas concentrer toutes les forces de sécurité sur un seul événement et de maintenir une surveillance constante sur tout le territoire français. Il a insisté sur le fait qu’il ne faut pas tomber dans le piège de la communication de l’ennemi.

La France a récemment renforcé son dispositif Vigipirate à son niveau maximal « urgence attentat » suite à l’attaque de Daech dans une salle de concert à Moscou le 22 mars, qui a fait 144 morts. Cette attaque a été la plus meurtrière revendiquée par l’État islamique sur le sol européen.

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

  • La menace de l’État islamique sur le match de quart de finale de la Ligue des champions
  • Les mesures de sécurité renforcées par Gérald Darmanin
  • La réponse de la France face à la menace terroriste

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis