Un avril surprenant en France : quand la température grimpe à 30°C et les nuits se font chaudes

Nous entrons dans un mois d'avril sans précédent selon Météo-France.

Une chaleur inhabituelle pour un début d’avril #

Le week-end du 6 et 7 avril dernier a été marqué par une chaleur « exceptionnelle » pour la saison. Des températures qui n’avaient jamais été aussi hautes aussi tôt dans l’année en France ont été enregistrées.

Plusieurs records nationaux de chaleur et de douceur nocturne ont été battus pour un mois d’avril. Ces événements météorologiques pourraient être une nouvelle illustration des effets du réchauffement climatique.

Des records de chaleur établis dans tout le pays #

De nouveaux records nationaux de chaleur ont été établis pour un mois d’avril. Des températures allant jusqu’à 33,9 degrés ont été enregistrées à Navarrenx, dans les Pyrénées-Atlantiques, tandis que Biarritz a enregistré une température minimale de 22,5 degrés durant la nuit.

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

On peut parler de « nuits tropicales » lorsque la température est supérieure à 20 degrés. Selon les projections des climatologues de Météo-France, le réchauffement climatique pourrait entraîner une multiplication de ces nuits. Cette situation peut être problématique car elle empêche les organismes exposés à la chaleur de récupérer.

Une chaleur précoce et persistante #

Dans plusieurs régions, la chaleur n’a pas égalé les records mensuels, mais elle a été précoce et inédite pour un début avril. Strasbourg a enregistré 29°C tandis que Paris-Montsouris a atteint 24,4°C. Cette chaleur est due à une masse d’air exceptionnellement chaude pour cette période de l’année qui a atteint le nord de la France.

La chaleur s’est poursuivie, bien que de manière moins intense, le lundi suivant. Aucun nouveau record n’a été battu, mais des « températures remarquables » ont été relevées, comme à Marignane (26,4°C), Verdun en Ariège (30°C) ou Grenoble (29,8°C).

Voici quelques données supplémentaires pour illustrer ce phénomène exceptionnel de chaleur :

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

  • Le seuil de 25°C, qui caractérise un « jour de chaleur », est généralement atteint pour la première fois dans la saison « entre le 20 avril et le 10 mai » dans la moitié nord de la France, selon Météo-France.
  • La barre de 30°C, synonyme de « forte chaleur », est généralement atteinte « entre la mi-mai et la fin juin » sur tout le territoire métropolitain.
  • Observer ces seuils dès avril est rare. Par exemple, en 1990, les 30°C ont été atteints ou approchés en mars dans le Sud-Ouest et près de la Méditerranée.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis