Revivez le passé : le message palpitant de Macron à Glières faisant écho à la devise des maquisards et à la situation actuelle de l’Europe

Emmanuel Macron, le président de la France, a choisi un lieu chargé d'histoire pour inaugurer les célébrations du 80e anniversaire de la Libération : le plateau des Glières.

Le plateau des Glières : un choix symbolique #

Ce site de la Haute-Savoie, où les maquisards avaient fait leur ultime stand contre l’oppression, est devenu un symbole de résistance. Le président a honoré leur mémoire et leur devise : « Vivre libre ou mourir ».

Cette phrase est plus qu’une simple devise pour les maquisards d’autrefois, c’est un cri de ralliement qui a traversé les âges et a trouvé une résonance particulière dans le contexte de conflit actuel en Europe. Macron a souligné l’importance de ce message, non seulement pour le passé, mais aussi pour l’avenir.

L’histoire des maquisards des Glières #

Les maquisards des Glières étaient un groupe de 465 résistants qui se sont regroupés sur le plateau de la Haute-Savoie entre janvier et mars 1944. Ils étaient là pour recevoir des armes des Alliés, préparant le terrain pour le débarquement de Provence. Cependant, l’armée allemande et la milice française ont envahi le plateau à la fin du mois de mars 1944. Deux tiers des maquisards ont été capturés et 124 d’entre eux ont été tués lors des combats ou fusillés. Neuf ont disparu et 16 sont morts en déportation.

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

Macron a rendu hommage à la diversité des maquisards – des professeurs aux paysans, des juifs aux catholiques, des communistes aux gaullistes, des anarchistes aux officiers français et étrangers. Tous unis dans la même lutte contre le nazisme.

Le message de Macron : connecter le passé, le présent et l’avenir #

Le président français a souligné la pertinence du message des maquisards dans le contexte actuel. Alors que la guerre fait rage en Ukraine depuis deux ans et que la devise des maquisards « Vivre libre ou mourir » est devenue un slogan pour les Ukrainiens, l’appel à la paix de Macron est d’autant plus poignant.

Il a expliqué que c’est à nous, les générations futures, de raconter l’histoire de ces résistants et de rappeler leur refus de la fatalité. Macron a déploré « la folie d’un pays qui ne formait plus nation et depuis trop d’années ne s’aimait plus lui même ».

  • Le plateau des Glières : Un symbole de résistance
  • La devise des maquisards : « Vivre libre ou mourir »
  • Le message de Macron : Un appel à la paix et à la liberté

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis