Rejoignez-nous pour une soirée poétique mémorable : une explosion de talent au centre culturel de Tarascon !

Lors d'une soirée spéciale le 6 avril, trois poètes chanteurs ont charmé le public au centre culturel de Tarascon-sur-Ariège.

Une soirée de poésie inoubliable #

Cet événement a été organisé par l’association « La voix du scribe », en collaboration avec la municipalité et radio transparence, pour clôturer la 25e édition du Printemps des poètes.

Les trois poètes et auteurs-compositeurs sont des artistes locaux de la vallée Sauratoise. Chacun d’eux a offert au public une performance unique, accompagnée de musiciens talentueux.

Un mélange de styles musicaux et poétiques #

Le premier acte a été animé par Zedrine, un auteur et interprète plein d’énergie. Il a partagé avec le public son dernier album « Arborescence », un mélange de slam et de textes engagés, soutenu par la rythmique cadencée de ses mots. Deux musiciens, Léa Cuny-Bret et Nico, ont accompagné le slameur qui est issu de la coopérative d’artistes « épopée sauvage ».

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

Le second acte a permis de découvrir l’artiste ‘1 Riche Kannibal’, également connu sous le nom de Vincent Mialet. Son talent de poète et interprète a été magnifié par la musique au piano de Vincent Sarrat. Cette collaboration artistique a conquis le public par sa poésie chantée et ses compositions originales.

  • Zedrine avec son slam engageant
  • ‘1 Riche Kannibal’ et sa prose chantée
  • Marnamaï et sa diction à la Brassens

Une fin de soirée mélodieuse #

Enfin, la dernière partie de la soirée a été marquée par la performance de l’artiste Marnamaï. La voix de David Bernardi, soutenue par deux guitares – la sienne folk et celle de Benjamin Roux plus électrique – a séduit le public par sa diction à la Brassens et sa musicalité intemporelle. Tous venant de la même vallée, ils ont descendu sur la scène pour offrir ce spectacle poétique.

Si vous avez manqué cette soirée magique, ne vous inquiétez pas ! Les amateurs de chanson française et de poésie auront l’occasion d’écouter Marnamaï lors de prochains événements, comme au Mas d’Azil le 27 avril, à Pinsaguel le 17 mai ou encore à la grotte de Lombrives le 19 mai.

En tout, cette soirée a été une célébration de la poésie et de la musique, mettant en lumière le talent de trois artistes singuliers. Une soirée qui restera gravée dans les mémoires de tous ceux qui ont eu la chance d’y assister.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis