Prise de conscience choquante: Macron admet sans détour les responsabilités de la France dans le génocide rwandais, 3 ans après son aveu initial

Emmanuel Macron, le président français, a réitéré sans équivoque, lors d'une vidéo diffusée durant la commémoration du 30e anniversaire du génocide rwandais de 1994, les déclarations qu'il avait faites le 27 mai 2021.

Macron réaffirme la responsabilité de la France dans le génocide rwandais #

À cette époque, lors d’une visite à Kigali, il avait assumé les « responsabilités » de la France dans les atrocités commises.

Il avait affirmé, « La France assume tout et exactement cela dans les termes que j’ai employés », une déclaration qui a suscité une grande controverse. Trois ans plus tard, il réaffirme cette même position, montrant une constance rare dans le monde politique.

Un aveu qui a choqué le monde entier #

La déclaration originale de Macron avait envoyé des ondes de choc à travers le monde. Il avait déclaré lors de son voyage à Kigali : « Nous avons, tous, abandonné des centaines de milliers de victimes à cet infernal huis clos ». Un aveu qui a mis en lumière l’implication de la France dans cet épisode sombre de l’histoire.

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

En réitérant ces mots, Macron a montré une détermination à ne pas effacer la vérité de l’histoire. Une position qui, bien que controversée, a été saluée par certains comme un pas vers la reconnaissance et la réconciliation.

Les implications de cet aveu pour la France et le Rwanda #

La reconnaissance de Macron des responsabilités de la France dans le génocide rwandais a des implications potentiellement significatives. Cela pourrait ouvrir la voie à une réconciliation plus profonde entre la France et le Rwanda, deux pays dont les relations ont été marquées par des tensions et des malentendus depuis des décennies.

De plus, cette décision pourrait également avoir un impact sur la manière dont l’histoire du génocide rwandais est enseignée et comprise, en France et ailleurs. Un enseignement qui pourrait permettre d’éviter que de telles horreurs ne se reproduisent à l’avenir.

Voici une chronologie des évènements clés :

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

  • 1994 : Le génocide rwandais a lieu, entraînant la mort de centaines de milliers de personnes.
  • 2021 : Emmanuel Macron reconnaît pour la première fois les « responsabilités » de la France dans le génocide.
  • 2024 : Macron réitère cette reconnaissance lors de la commémoration du 30e anniversaire du génocide.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis