Prime de Noël 2023 : la mauvaise nouvelle est tombée pour les Français

La prime de Noël est au centre d'une mauvaise nouvelle. Les Français doivent s'informer avant l'arrivée des fêtes.

© Les critiques de Marine - Prime de Noël 2023 : la mauvaise nouvelle est tombée pour les Français

La Prime de Noël, créée en 1998, sera de nouveau versée à la mi-décembre. Toutefois, cette prime de Noël 2023 cache également deux mauvaises surprises.

Qu’est-ce que la Prime de Noël et qui en bénéficie ? #

La Prime de Noël est une aide exceptionnelle destinée aux personnes percevant certaines prestations sociales telles que le RSA ou l’ASS. Elle concerne près de 2,3 millions de foyers français. L’allocation sera automatiquement versée à la mi-décembre par la CAF, la MSA ou Pôle emploi.

Son montant dépend de la composition du foyer, mais il est d’au moins 152,45€ pour une personne seule et peut atteindre 442,10€ pour un couple avec quatre enfants, plus 60,98€ par personne supplémentaire. Ces dernières années, le montant moyen par foyer était de 209€.

À lire CAF : pas de prime de Noël pour ces bénéficiaires en 2023 ?

Perte de pouvoir d’achat pour les bénéficiaires de la Prime de Noël 2023 #

Cette semaine, on a annoncé une mauvaise nouvelle sur le montant de l’aide, réduit en pouvoir d’achat avec l’inflation.

Selon qui calcule l’érosion monétaire due à l’inflation, le pouvoir d’achat de 1000 francs en 1998 correspond à 218,36€ fin 2022. Or, la prime de Noël est toujours de 152,40€, ce qui représente une perte de pouvoir d’achat de 65,96€ !

Des revendications pour une augmentation générale de la Prime de Noël

Dans ce contexte, plusieurs associations ont réclamé l’année dernière une hausse générale de la Prime de Noël. Et cette année encore, elle ne sera pas augmentée pour tous les bénéficiaires. Seuls 500 000 foyers monoparentaux recevront une version majorée.

À lire Prime de Noël 2023 avec la CAF : nous avons la date de versement sur les comptes

Aucun nouveau bénéficiaire pour ce coup de pouce #

L’an dernier, la CGT (Confédération Générale du Travail) demandait une extension à tous les chômeurs. Selon Pierre Garnodier, secrétaire général du Comité National pour les Chômeurs et les Précaires, il est injuste qu’une personne qui touche des allocations chômage de Pôle emploi sans percevoir le RSA ne puisse prétendre à cette aide de la CAF.

Même situation pour les bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé qui sont également exclus du dispositif.

De nombreuses garanties sur notre comparateur d’assurance vie #

En cette période complexe, il peut être judicieux de se tourner vers des solutions d’épargne telles que l’assurance vie. Notre comparateur propose plusieurs offres intéressantes pouvant vous permettre de réaliser des économies significatives.

Obtenez jusqu’à 2000€ de réduction avec Meilleurtaux Liberté Vie, une assurance vie en ligne qui offre até 500€ de frais de gestion ; bénéficiez d’un taux garanti de 3% pour Ramify Life insurance.

Prime de Noël 2023 : un bilan mitigé pour les Français #

Bien que l’aide financière soit un soutien bienvenu quand le coût de la vie augmente, son montant n’a pas suivi l’inflation et n’atteint pas tous ceux en besoin. Les bénéficiaires et plaignants attendent encore que le gouvernement réponde à leurs revendications légitimes.

À lire Prime de Noël imminente : annonce de la date de versement par la CAF, Pôle Emploi et MSA

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :