Paris, prêt à profiter d’un nouvel « effet Brexit » dans le domaine du private equity – Pourquoi Londres tremble-t-elle ?

Paris se positionne comme un acteur clé dans le domaine du private equity #

La capitale française, Paris, est en train de se positionner comme un acteur majeur dans l’industrie du private equity. L’avocat fiscaliste Bezhan Salehy, du cabinet londonien Macfarlanes, souligne que la France est l’une des alternatives les plus attractives au marché britannique. Cette affirmation a pris plus de poids avec les incertitudes économiques et fiscales qui se profilent à l’horizon pour le Royaume-Uni.

Les récentes menaces d’augmentation des impôts pour les gérants de private equity au Royaume-Uni ont attisé les craintes d’un exode vers des marchés plus accueillants, comme la France. Si les plans actuels du parti travailliste britannique se concrétisent, la taxe sur les plus-values (également connue sous le nom de « carried interest ») pourrait passer de 28% à 45%, rendant le marché français beaucoup plus attrayant.

Paris pourrait profiter d’une nouvelle vague « Brexit » #

Ces développements pourraient entraîner une nouvelle vague de transferts de banquiers et de gérants de private equity vers la France, similaire à celle observée après le référendum sur le Brexit. La France, avec Paris comme hub financier, pourrait devenir encore plus compétitive par rapport à Londres, le premier hub d’Europe.

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

Si cette tendance se confirme, cela pourrait entraîner une augmentation significative de l’activité de private equity en France, avec un afflux potentiel de talents et de capital. Cela pourrait également renforcer la position de Paris comme l’un des principaux centres financiers d’Europe.

Qu’est-ce que cela signifie pour l’industrie du private equity en France ? #

L’industrie du private equity en France pourrait bénéficier de manière significative de ces évolutions. Avec une augmentation potentielle de l’activité et un afflux de talents, la France pourrait se positionner comme un acteur majeur dans le domaine du private equity.

Au-delà de l’attrait fiscal, la France offre également un environnement commercial attrayant pour les gérants de private equity, avec un large éventail de secteurs dynamiques et une forte tradition d’innovation.

  • Un environnement fiscal plus compétitif
  • Un afflux potentiel de talents et de capital
  • Une position renforcée comme l’un des principaux centres financiers d’Europe
  • Un environnement commercial attrayant avec une forte tradition d’innovation

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis