Mystère en maison de retraite : une enquête effrayante dévoile une sombre affaire de faux suicide et vol d’héritage dans les Pyrénées

Dans son dernier polar, Dominique Sylvain nous plonge dans une maison de retraite située à Ciboure, dans les Pyrénées.

Une enquête effrayante dans une maison de retraite #

Les événements s’y déroulent à un rythme effréné, mettant en scène un faux suicide et une voleuse d’héritage.

Depuis près de deux décennies, nous suivons les aventures de Lola Jost, ancienne commissaire, et de Ingrid Diesel, masseuse et strip-teaseuse. Leur nouvelle mission les conduit dans un environnement pour le moins surprenant : une maison de retraite.

Les fidèles héroïnes de Dominique Sylvain #

Les personnages de Lola et Ingrid sont des figures récurrentes dans l’œuvre de Dominique Sylvain. L’auteur, passionnée de séries policières, sait renouveler ses héroïnes pour éviter la monotonie. Cependant, Lola et Ingrid semblent être ses favorites, apparaissant dans huit épisodes extrêmement bien conçus.

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

Dans « Périlleuses Pyrénées », Lola n’a pas perdu un gramme et apprécie grandement la cuisine basque. Ingrid, quant à elle, continue de mener une vie active et épicée.

Un mystère effrayant et sombre se cache derrière les murs dorés #

L’intrigue débute dans la nature, avec les paysages azur de Ciboure. Cependant, l’atmosphère s’assombrit rapidement. La maison de retraite, bien que somptueuse en apparence, cache une réalité bien plus sombre.

Les pensionnaires mènent une vie loin d’être idyllique une fois que leurs familles sont parties. L’auteur semble s’inspirer du livre de Victor Castanet, « Les Fossoyeurs », qui dénonçait en 2022 la maltraitance des personnes âgées dépendantes.

En guise d’enquête, nos héroïnes proposent un spectacle musical dans l’établissement. Leur but ? Faire sourire les résidents et avoir accès aux zones interdites. Mais ce qui les attend dépasse l’entendement : un faux suicide, une voleuse d’héritage, un directeur malhonnête, des gendarmes naïfs et des repas somptueux. Cette recette explosive donne un rythme trépidant à ce roman fascinant.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

  • Un décor idyllique qui cache un mystère sombre
  • Deux héroïnes inoubliables prêtes à tout pour résoudre l’enquête
  • Un rythme effréné qui vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page

Un roman captivant qui mérite votre attention #

« Périlleuses Pyrénées » est un polar captivant, malgré une couverture qui pourrait décourager certains. L’enquête menée par les deux héroïnes vous tiendra en haleine et vous fera découvrir les côtés sombres de la maison de retraite.

Ce livre, publié aux éditions Robert Laffont dans la collection « La Bête Noire », compte 320 pages et est proposé au prix de 15,90 €. Un polar à ne pas manquer pour tous les amateurs du genre.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis