Macron recule sur l’épineuse question de la responsabilité de la France dans le génocide des Tutsis ? Découvrez sa déclaration surprenante !

Dimanche 7 avril, lors des commémorations du génocide des Tutsis au Rwanda, une vidéo d'Emmanuel Macron a été diffusée.

Le silence de Macron sur la responsabilité de la France #

Contrairement aux attentes, le Président a évité d’aborder la question de la responsabilité de la France, un sujet pourtant très présent dans les esprits.

« Sur ce génocide… je crois avoir tout dit », déclare-t-il dans cette vidéo. Référence à un discours prononcé trois ans plus tôt à Kigali, Macron poursuit : « Je n’ai aucun mot à ajouter, aucun mot à retrancher ».

Un revirement inattendu #

Ce silence a été perçu par beaucoup comme un pas en arrière. En effet, quelques jours plus tôt, l’Elysée avait distillé des éléments de langage que l’on attendait dans cette vidéo. Parmi ces éléments, une phrase choc : « La France, qui aurait pu arrêter le génocide avec ses alliés occidentaux et africains, n’en a pas eu la volonté. »

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

La non-mention de ces propos dans la vidéo de Macron a donc créé une surprise et une déception certaine. Les attentes étaient fortes, et nombreux sont ceux qui attendaient une reconnaissance claire de la part du Président français.

Les conséquences de ce silence #

Ce manque d’engagement sur une question aussi sensible pourrait avoir des conséquences sur la relation entre la France et le Rwanda. La responsabilité de la France dans le génocide des Tutsis est un sujet de tension entre les deux pays depuis de nombreuses années.

Le silence de Macron sur cette question pourrait donc être perçu comme une volonté d’éviter le sujet, ce qui pourrait aggraver les tensions. Cette situation soulève également des questions sur la position de la France face à son passé colonial.

En résumé, voici les points clés de cette affaire :

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

  • Macron évite de parler de la responsabilité de la France dans le génocide des Tutsis lors des commémorations.
  • Il s’agit d’un revirement inattendu par rapport aux déclarations précédentes de l’Elysée.
  • Ce silence pourrait avoir des conséquences sur la relation entre la France et le Rwanda.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis