Les secrets de la sécurité des Jeux Olympiques de Paris 2024 dévoilés : un aperçu de ce qui vous attend

L'anticipation est de mise pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Une sécurité sans précédent pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 #

Avec moins de quatre mois avant le coup d’envoi, les détails de la sécurité ont été récemment révélés. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a détaillé les mesures de sécurité qui seront mises en place le long de la Seine pour la cérémonie d’ouverture le 26 juillet.

Un périmètre de sécurité, appelé Silt, sera installé, interdisant l’accès à des zones spécifiques à ceux qui ne respectent pas certaines conditions. Cette initiative fait partie de la Loi de sécurité intérieure et de lutte contre le terrorisme.

Comment fonctionne le périmètre de sécurité Silt ? #

Selon Darmanin, l’accès sera contrôlé par les forces de l’ordre via un code QR que devront présenter ceux qui souhaitent entrer dans la zone surveillée. Des dizaines de milliers de personnes, y compris les résidents, les invités, les consommateurs et les travailleurs du secteur, seront concernés.

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

Ce pass sera gratuit et obligatoire pour tous, piétons et non-piétons, une semaine avant la cérémonie d’ouverture. Une fois à l’intérieur de ce périmètre, leur liberté sera totale. Par ailleurs, 45 000 policiers et gendarmes seront mobilisés dans cette zone pendant la durée des Jeux.

Comment obtenir le QR code d’accès ? #

Pour obtenir ce QR code, il faudra s’inscrire sur une plateforme en ligne. Les demandeurs devront fournir des informations personnelles, qui seront ensuite examinées pour s’assurer qu’aucun individu dangereux n’accède aux périmètres de sécurité.

Une fois l’inscription validée, le QR code sera envoyé au demandeur, qui pourra le présenter aux forces de l’ordre soit sur son téléphone, soit en version papier. Il est à noter qu’une pièce d’identité sera également nécessaire lors du contrôle.

Quels sont les lieux concernés par le périmètre de sécurité ? #

Le périmètre Silt est l’un des quatre qui seront en place pendant les Jeux. Il concerne principalement les zones le long de la Seine. Des lieux emblématiques comme le Louvre, la gare d’Orsay, la gare d’Austerlitz et l’Institut du Monde arabe seront accessibles depuis d’autres entrées situées à l’extérieur du périmètre de sécurité, à condition de réserver ses billets à l’avance et de montrer une pièce d’identité.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

Le jardin des Tuileries, le Trocadéro, le Champs de Mars, l’île de la Cité sont également inclus dans le périmètre Silt. Il y aura également des restrictions sur les ponts traversant la Seine.

  • Le pont Notre Dame
  • Le pont Sully
  • Le pont Iéna
  • Le pont des Invalides
  • La passerelle Léopold-Sédar Senghor (uniquement pour les piétons)

Quand cela se mettra-t-il en place ? #

La plateforme pour obtenir le code QR ouvrira le 10 mai. Cependant, une période de latence, dont les détails seront fournis ultérieurement par le préfet de police de Paris, est prévue. La circulation dans les zones réglementées sera interdite une semaine avant la cérémonie du 26 juillet.

Il est important de noter que les installations pour les Jeux commenceront dès le début juillet, limitant déjà la circulation. À partir de 13 heures le 26 juillet, seules les urgences seront autorisées à passer.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis