Les habitants de la cité de la Castellane à Marseille : pris entre les feux du trafic de drogue et de la répression policière

La cité de la Castellane, située au cœur de Marseille, est l'un des bastions de l'industrie du trafic de drogue.

Le quotidien à la cité de la castellane #

Cette cité, qui a longtemps été laissée à elle-même, est devenue le théâtre quotidien de contrôles policiers depuis la visite du président Emmanuel Macron. Les habitants, cependant, demeurent sceptiques quant à l’impact réel de ces opérations.

La présence policière, bien que décourageant temporairement les trafiquants, est devenue une routine pour les résidents de la cité. Malgré leur volonté de voir un changement positif, la réalité reste que ces opérations font maintenant partie de leur quotidien, et les effets de cette répression sont encore à déterminer.

Des signes de changement #

Il y a néanmoins des signes de changement dans la cité. Un tas de débris, qui a longtemps été un symbole de négligence, a commencé à diminuer considérablement. Cette pile de gravats, matelas, tôles et pneus, qui se dresse depuis des années à l’une des entrées de la Castellane, a vu son niveau baisser. Il reste néanmoins beaucoup à faire pour rendre la cité vraiment propre.

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

L’espoir des habitants est que la présence des équipes de nettoyage dépêchées ces derniers jours dans la cité soit un signe de changements plus profonds à venir. Ils espèrent que l’attention portée à leur quartier par les forces de l’ordre se traduira par des améliorations significatives dans leurs conditions de vie.

Une lutte contre le trafic de drogue #

Le 18 mars, l’Etat a lancé une grande opération nationale pour combattre la drogue à la Castellane. Ce jour-là, environ 80 policiers ont envahi la zone, fouillant de fond en comble les maisons et les voitures, et contrôlant l’identité de tous.

Cette opération, bien que plus intense que les contrôles habituels, a été perçue par les habitants comme une autre manifestation de la politique de « pilonnage » menée contre la cité. Ils restent à voir si cette intervention aura un effet durable sur le trafic de drogue dans la cité.

Malgré les défis auxquels ils sont confrontés, les résidents de la cité de la Castellane continuent de vivre et de rêver d’un avenir meilleur. Voici quelques-uns de leurs souhaits :

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

  • Une diminution du trafic de drogue dans leur quartier
  • Une amélioration des conditions de vie
  • Une meilleure relation avec les forces de l’ordre
  • Un respect de leur vie privée et de leur dignité

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis