Le printemps 2024 en France : une vague de chaleur hors du commun met en lumière l’urgence climatique

Le 6 avril 2024 fut une journée historique pour le climat français.

Un mois d’avril marqué par la chaleur #

Les températures ont atteint des sommets jamais vus avant un 15 avril, faisant de cette journée la plus chaude jamais enregistrée sur le territoire français à cette période de l’année. Un air chaud venu directement du Sahara, poussé par des vents secs, a fait grimper le mercure à des niveaux sans précédent pour la saison.

Le phénomène est d’autant plus préoccupant que ce mois d’avril 2024 marque le 26e mois consécutif avec des températures supérieures aux normales saisonnières. Selon Météo France, la température moyenne nationale a atteint un record provisoire de 17,6°C, une valeur généralement observée autour du 10-15 juin.

Des records de températures à travers le pays #

Cette vague de chaleur n’a épargné aucune région. Partout en France, de nouveaux records ont été établis. Les Pyrénées-Atlantiques ont été particulièrement touchées, avec des températures atteignant 33,9°C à Navarrenx et 33,6°C à Lagor, pulvérisant les anciens records pour le mois d’avril.

À lire Le mobilier du jardin : pourquoi est-ce si important ?

Mais ces exemples ne sont pas isolés. De Biarritz, où le thermomètre a grimpé jusqu’à 29°C malgré un ciel couvert et un vent fort, à Pau, qui a battu son précédent record du 8 mai 1945 avec 32 jours d’avance, une cinquantaine de nouveaux records ont été établis sur cette journée du 6 avril 2024 dans le sud de la France.

Un retour à la normale rapide mais qui ne rassure pas #

Heureusement, dès le lendemain, les conditions climatiques sont revenues à plus de normalité. Les températures ont baissé à partir de l’ouest, avec un « retour à la normale » le lundi 8 avril 2024. Toutefois, cette exceptionnelle vague de chaleur a mis en lumière l’urgence climatique à laquelle nous sommes confrontés.

Même si la situation est revenue à la normale rapidement, ces records de chaleur ne doivent pas être pris à la légère. Ils mettent en évidence la réalité du réchauffement climatique et l’urgence à agir pour le freiner.

Voici quelques records notables établis lors de cette journée historique :

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

  • 33,9°C à Navarrenx (Pyrénées-Atlantiques)
  • 33,6°C à Lagor (Pyrénées-Atlantiques)
  • 29°C à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) malgré un vent fort et un ciel chargé
  • Pau a battu son précédent record du 8 mai 1945 avec 32 jours d’avance

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis