Le collège pourrait-il devenir une zone sans réseaux sociaux ? Un plan audacieux inspiré du Conseil des ministres

Dans le but de limiter l'accès aux réseaux sociaux pendant le temps scolaire, la ministre de l’Éducation nationale, Nicole Belloubet, s'est exprimée en faveur d'une mesure audacieuse.

Une réflexion inspirée du Conseil des ministres #

Inspirée d’une règle obligatoire en Conseil des ministres, elle propose d’instaurer une « pause numérique » dans les collèges.

Durant cette pause, les téléphones portables seraient mis hors de portée des élèves dès leur entrée dans l’établissement. Cette mesure est envisagée comme une solution potentielle pour limiter le flot d’images circulant sur les réseaux sociaux, et qui sont souvent prises à l’intérieur même des collèges.

Le rôle néfaste des réseaux sociaux dans les collèges #

La ministre de l’Éducation a mis en lumière l’impact « absolument catastrophique » des plateformes de réseaux sociaux sur les élèves. En effet, des événements tragiques, tels que l’agression de Samara, une collégienne de Montpellier, ou le décès de Shemseddine, un adolescent de Viry-Châtillon, ont mis en évidence le rôle néfaste que peuvent jouer ces plateformes dans la vie des collégiens.

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

La ministre a souligné le fait que ces incidents tragiques se produisent dans un contexte où les adolescents ont l’habitude de s’invectiver sur les réseaux sociaux. Ces plateformes sont devenues un espace où la violence et l’agression peuvent se propager rapidement, avec des conséquences parfois désastreuses.

Des mesures en cours d’élaboration #

Nicole Belloubet a exprimé son soutien pour une expérimentation de cette mesure de « pause numérique » au sein des collèges, à partir de la 6e. Elle souhaite également travailler sur un « cadrage plus fort » du rapport aux réseaux sociaux. Pour cela, elle compte sur les conclusions de la mission lancée par Emmanuel Macron en janvier 2024.

Elle a affirmé que si un lien entre ces violences et l’école était établi, les mesures nécessaires seraient prises. La ministre a aussi déclaré que l’école devait être l’antidote à la violence de la société et qu’ils devaient trouver des solutions pour éduquer les élèves sur la fraternité, le respect et la vie en société.

Voici quelques-unes des mesures envisagées pour limiter l’accès aux réseaux sociaux dans les collèges :

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

  • Instauration d’une « pause numérique », durant laquelle les téléphones portables seraient mis hors de portée des élèves.
  • Expérimentation de cette mesure à partir de la 6e.
  • Travail sur un « cadrage plus fort » du rapport aux réseaux sociaux.
  • Prise de mesures nécessaires en cas de lien établi entre la violence et l’école.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis