Le célèbre réalisateur Philippe Lioret accusé par dix femmes: le déni face à des allégations d’agression sexuelle

Le célèbre réalisateur français de «Welcome», Philippe Lioret, est au cœur d'une controverse suite à des allégations d'agression sexuelle.

Accusations contre Philippe Lioret #

Dix comédiennes accusent le cinéaste de comportements inappropriés et d’abus de pouvoir au cours du casting de «Toutes nos envies». Malgré ces accusations graves, Lioret nie fermement toute forme d’abus.

Les incidents décrits par ces actrices se sont principalement produits pendant l’été 2010, lors de la recherche de nouvelles talents pour son film. L’une des actrices auditionnées, Hélène Seuzaret, révèle des séances de travail privées qui se seraient transformées en moments d’intimité forcée. Elle dénonce une tentative d’embrasser non désirée, qu’elle qualifie d’abus de pouvoir.

Réponse de Lioret aux allégations #

En réponse à ces allégations, Lioret nie tout abus de pouvoir, affirmant n’avoir jamais tenté d’abuser de qui que ce soit. Son avocate a ajouté qu’il aurait pu tenter de séduire les femmes, mais qu’il aurait toujours respecté un refus. Il a également présenté des excuses pour tout comportement qui aurait pu offenser.

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

Cependant, deux autres actrices ont partagé des expériences similaires de tentatives de baisers non consentis. L’une d’elles affirme même que son refus de céder aux avances de Lioret lui a coûté son rôle principal dans le film.

Des comportements déplacés lors des castings #

D’autres actrices ont également dénoncé des comportements déplacés lors des castings, où elles auraient été poussées à jouer des scènes intimes. L’actrice Élodie Frenck, qui avait déjà travaillé avec Lioret, décrit une situation où le réalisateur se rapprochait trop physiquement pendant la répétition d’une scène.

Des expériences similaires ont été vécues par l’actrice Amandine Dewasmes et par la comédienne Émilie Deville, qui a décrit une scène non écrite dans le scénario et dénoncé ces actions comme des abus de pouvoir.

Voici une liste des différentes formes d’abus signalées :

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

  • Baisers forcés lors de séances de travail privées
  • Tentatives de séduction lors des castings
  • Comportements physiques inappropriés lors des répétitions de scènes
  • Scènes intimes non écrites dans le scénario

Face à ces accusations, les femmes impliquées souhaitent nettoyer l’industrie du casting et envoyer un message aux jeunes actrices : elles n’ont pas à subir de comportements déplacés, malsains ou pervers pour obtenir un rôle.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis