La surprise politique de l’année: le RN prêt à se ranger derrière LR pour renverser le gouvernement sur un scandale budgétaire!

Un nouvel épisode dans le monde politique français a été révélé.

Le RN soutiendra une motion de censure de LR #

Jean-Philippe Tanguy, député du Rassemblement National, a annoncé le soutien de son parti à une éventuelle motion de censure déposée par les Républicains. L’objectif? Faire tomber le gouvernement suite à un dérapage budgétaire survenu en 2023.

« Nous la voterons, évidemment », a déclaré Tanguy, soulignant la nécessité d’un « électrochoc » face à une « situation d’urgence ». Le député du RN a exprimé le souhait que cette motion de censure soit déposée avant les élections européennes du 9 juin prochain.

L’origine de la crise: un dérapage budgétaire marquant #

Le déficit public de la France a atteint en 2023 un niveau alarmant de 5,5% du PIB, selon l’Insee. Cela représente un écart de 15,8 milliards d’euros par rapport aux prévisions du gouvernement. C’est ce dérapage budgétaire qui a mis le feu aux poudres, amenant les Républicains à envisager sérieusement une motion de censure.

À lire Le mobilier du jardin : pourquoi est-ce si important ?

Eric Ciotti, président des Républicains, a d’ailleurs dessiné les « lignes rouges » de son parti (augmentations d’impôts, désindexation des retraites, dépenses de santé) dans une interview accordée au Parisien. Il a affirmé que le parti n’hésiterait pas à déposer une motion de censure si ces limites étaient franchies.

Une menace de censure qui devient sérieuse #

Les Républicains ont longtemps brandi la menace de censurer le gouvernement. Cependant, jusqu’à présent, ils se sont retenus de voter en faveur des motions de censure déposées par l’opposition lors de l’examen des derniers projets de loi de finances. Cette fois, la situation semble différente.

Le soutien inattendu du RN à la motion de censure des Républicains ajoute un poids supplémentaire à cette menace. Cela pourrait pousser le gouvernement à revoir sa stratégie et à prendre des mesures pour éviter une éventuelle censure.

  • Le RN annonce son soutien à une éventuelle motion de censure des Républicains.
  • Le déficit public de la France en 2023 dépasse les prévisions de 15,8 milliards d’euros.
  • Eric Ciotti, président des Républicains, fixe les « lignes rouges » de son parti.
  • Le RN souhaite que la motion de censure soit déposée avant les élections européennes du 9 juin.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis