La polémique autour de l’exclusion de Glucksmann et Toussaint dans un sondage CNews pour les élections européennes de 2024 : quelles implications pour l’intégrité de l’information ?

Dans le monde de l'information télévisée, un récent événement a soulevé des questions quant à l'impartialité et à l'intégrité des nouvelles.

Un sondage controversé #

Un sondage relatif aux élections européennes de 2024 diffusé sur CNews a suscité l’indignation. Pourquoi ? Raphaël Glucksmann et Marie Toussaint, deux candidats aux intentions de vote non négligeables, ont été curieusement écartés de l’infographie présentée à l’écran.

Le sondage OpinionWay pour CNews examinait seize listes en tout. Glucksmann, leader de son parti, était crédité de 12 % d’intentions de vote, tandis que l’écologiste Marie Toussaint obtenait 7 %. Cependant, lors de la diffusion du sondage à la télévision, ces deux candidats n’étaient pas visibles à l’écran.

Réactions à l’exclusion des candidats #

Marie Toussaint n’a pas manqué d’exprimer son mécontentement face à cette situation. Elle a laissé entendre que la chaîne avait délibérément omis les deux candidats en réaction à leur décision de ne pas participer à un débat sur CNews.

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

Arthur Delaporte, député PS du Calvados, a également critiqué cette présentation partiale. Il a saisi l’Arcom et la commission des sondages, affirmant que cette présentation portait atteinte à l’obligation de sincérité.

Conséquences sur l’image de CNews #

Cet incident est susceptible de ternir davantage l’image de CNews, déjà critiquée par une large partie de la gauche. Ils accusent la chaîne, souvent sanctionnée par l’Arcom, de favoriser l’extrême droite et de manquer à ses obligations de pluralisme.

En février, le Conseil d’État a demandé à l’Arcom de mieux contrôler la chaîne en matière de pluralisme et d’indépendance de l’information. L’association Reporters sans frontières a même déclaré que CNews n’était plus une chaîne d’information, mais un média d’opinion. Une affirmation réfutée par le média.

Voici une liste des candidats mentionnés dans le sondage OpinionWay :

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

  • Jordan Bardella avec 29 % d’intentions de vote
  • Valérie Hayer avec 19 % d’intentions de vote
  • François-Xavier Bellamy avec 8 % d’intentions de vote
  • Manon Aubry et Marion Maréchal avec 7 % d’intentions de vote chacune
  • Léon Deffontaines avec 2 % d’intentions de vote

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis