En direct de l’enfer de la guerre : Le récit bouleversant d’un soldat ukrainien recueilli par deux lycéennes audacieuses, une expérience qui change la vie

Dans la ville de Castres, quelque chose d'unique s'est produit dans l'enceinte du lycée Notre-Dame.

Une rencontre inédite avec un soldat ukrainien #

Deux brillantes lycéennes, Aurélia et Maëllys, ont réussi à entrer en contact avec un soldat ukrainien du nom de Roman. Ce projet audacieux a été mené pour la web radio du lycée, une occasion rare d’obtenir un aperçu de la réalité brutale du conflit ukrainien.

La participation de Roman a permis de jeter une lumière crue sur la vérité de cette guerre tragique qui déchire l’Ukraine, un pays situé aux portes de l’Europe. Un conflit où les hommes et les femmes luttent, vivent et meurent. Ce témoignage poignant s’inscrit dans le cadre du programme d’Histoire du lycée, où les élèves approfondissent leurs connaissances historiques tout en apprenant à mener une enquête.

Le courage derrière la conversation #

Grâce à Oskana Budka, présidente de l’association carmausine Béréguinia, la communication avec Roman, 33 ans, a été possible. Pour Aurélia et Maëllys, les deux lycéennes qui ont conduit l’entretien, l’expérience a été indéniablement enrichissante. Elles se sont partagé le travail, Aurélia s’occupant de l’aspect militaire de la vie de Roman, tandis que Maëllys se concentrant sur sa vie personnelle.

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

Leur professeur, Jean-Paul Marty, a salué le travail accompli par ses élèves. Il souligne que le projet a nécessité un travail préparatoire important, mais que l’expérience a été particulièrement marquante pour Maëllys et Aurélia. Les réactions positives du public ont également confirmé le succès de cette initiative audacieuse.

La guerre à travers les yeux d’un soldat #

Aurélia et Maëllys ont été profondément touchées par leur rencontre avec Roman. Elles ont pris conscience de la réalité de la guerre, loin des représentations glamour ou romantiques souvent véhiculées. Maëllys souligne qu’on ne se rend pas toujours compte de la réalité, tandis qu’Aurélia se souvient d’une phrase de Roman, qui a particulièrement marqué son esprit : « Je n’ai pas de compassion pour des gens qui tuent nos frères et violent nos sœurs. »

Cette déclaration a permis aux deux jeunes filles de saisir l’ampleur de la violence de la guerre en Ukraine. Leur expérience a été diffusée sur la web radio de leur lycée, offrant à tous une occasion rare d’entendre le témoignage direct d’un soldat en première ligne dans un conflit majeur.

Voici quelques points importants abordés lors de cette entrevue inédite :

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

  • La réalité crue de la guerre en Ukraine
  • La vie quotidienne des soldats sur le front
  • L’importance de la compassion dans des temps de conflit
  • Le rôle des jeunes dans la prise de conscience des réalités de la guerre

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis