Découvrez comment deux outsiders éthiopiens ont bouleversé les pronostics du Marathon de Paris pour un doublé historique – Un exploit à ne pas manquer!

Mulugeta Uma et Mestawut Fikir, deux éthiopiens inattendus, ont créé la surprise lors du marathon de Paris.

Un doublé éthiopien défie les attentes #

Ces deux coureurs ont réussi l’exploit de battre tous les favoris malgré leur manque d’expérience sur cette distance. La course a eu lieu sous un ciel couvert mais avec un temps clément, ce qui a permis aux participants de donner le meilleur d’eux-mêmes.

Un groupe de 15 hommes s’est rapidement distingué, mettant en avant tous les favoris. Cependant, ce groupe a commencé à se désintégrer après les 30 kilomètres, notamment sous l’impulsion du kényan Titus Kipruto.

Un duel haletant chez les hommes #

La course masculine s’est transformée en un duel intense entre Kipruto et l’éthiopien Mulugeta Uma. Uma, qui n’a cessé de progresser au cours des deux dernières années, a finalement réussi à distancer Kipruto à seulement 2,5 km de l’arrivée. Ce dernier, qui ne participait qu’à son quatrième marathon, a amélioré son record personnel de plus de 30 secondes, avec un temps de 2h 5min 33s.

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

La course féminine a quant à elle été marquée par un sprint final entre deux débutantes. L’éthiopienne Rahma Tusa semblait en tête et la mieux partie, mais ce sont ses compatriotes Mestawut Fikir et Enat Tirusew qui ont réussi à semer leurs rivales sur une distance qu’elles n’avaient jamais courue auparavant.

Une victoire féminine impressionnante #

Au final, c’est Fikir qui a montré une plus grande résistance pour finir en 2h 20min 45s, à seulement une minute du record de la course. Un exploit incroyable pour une première participation. Non loin derrière, la kenyane Vivian Cheruiyot, championne olympique du 5.000 m en 2016, a pris une troisième place bien méritée, malgré une absence de participation à un marathon depuis 2019.

Dans la catégorie handisport, le néerlandais Geert Schipper a remporté la course en solitaire avec un temps de 1h 34min 36s. Le français Julien Casoli, qui avait déjà remporté l’épreuve à cinq reprises, s’est classé deuxième, à plus de deux minutes d’écart.

Le parcours du marathon, qui a débuté sur les Champs-Elysées et s’est terminé près de l’Arc de Triomphe, a été très différent de celui qui attend les coureurs lors du marathon olympique cet été.

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

  • Plus de 54.000 participants étaient attendus pour cette 47e édition du marathon de Paris.
  • 46% des coureurs étaient des débutants sur cette distance.
  • Le parcours a traversé les bois de Vincennes et Boulogne avant de finir près de l’Arc de Triomphe.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis