Calculez votre perte avec la suppression du bonus de l’Agirc-Arrco

Pour les retraites Agirc-Arrco, il y a des nouveautés à ne pas négliger avec par exemple la suppression du bonus malus.

Depuis le 1er décembre, le système de bonus-malus d’Agirc-Arrco a été supprimé. Mis en place en 2019, ce dispositif permettait à de nombreux salariés du secteur privé de bénéficier d’une augmentation du montant de leur pension. Si vous êtes cadre ou salarié dans le secteur privé, vous avez sans doute déjà vu apparaître Agirc-Arrco sur vos fiches de paie.

Qu’est-ce qu’Agirc-Arrco et comment fonctionne-t-il ? #

Né de la fusion d’Agirc et d’Arrco en 2019, Agirc-Arrco est un régime de retraite complémentaire par points. Vos cotisations sont transformées en points de retraite qui seront eux-mêmes convertis en pension lorsque vous cesserez de travailler.

L’argent qui vous sera versé s’ajoutera à votre pension de retraite de base, versée par l’Assurance Retraite de la Sécurité sociale. Contrairement au régime général, Agirc-Arrco a dégagé des excédents conséquents ces dernières années : 2,6 milliards d’euros en 2021 et plus de 5 milliards en 2022.

À lire Retraités et Agirc-Arrco : préparez-vous à une vraie hausse notable de vos pensions

La valeur du point Agirc-Arrco en 2023

Lorsque vous demanderez votre retraite, le nombre de points de retraite acquis au cours de votre carrière sera multiplié par la valeur de service du point pour déterminer combien Agirc-Arrco va vous verser chaque année jusqu’à la fin de votre vie. Un salarié du secteur privé gagnant en moyenne 2000€ nets par mois tout au long de sa carrière acquiert ainsi 103 points de retraite par an, soit 4300 points pour une carrière complète.

Le bonus-malus d’Agirc-Arrco : inciter à travailler plus longtemps #

Cependant, en 2019, Agirc-Arrco a introduit un bonus-malus pour travailler après l’âge de retraite.

Le malus s’appliquait aux assurés nés dès 1957 prenant leur retraite tôt. Ce malus pouvait réduire la pension de 1824€ pour un salaire de 2000€ nets.

À lire Retraite 2024 facilitée : Des services innovants pour simplifier vos démarches

Toutefois, le bonus récompensait ceux retardant leur retraite d’au moins deux ans. La suppression du malus de 10% pour trois ans est presque au rendez-vous. Les employeurs doivent encore approuver cette suppression du malus.

Pourquoi supprimer la réduction et le bonus ?

La réforme des retraites de 2023 fixe l’âge de la retraite à 64 ans. Le nombre de trimestres requis pour une retraite à taux plein passe à 172.

Partir plus tôt signifie moins d’argent ; le malus devient inutile. Retarder la retraite est maintenant courant, rendant le bonus obsolète.

Les partenaires sociaux du secteur privé ont pris cette décision pour 2023-2026. Les retraités actuels subissent encore un malus, supprimé en avril 2024.

À lire Retraités Agirc-Arrco : pensions en hausse significative

Quel impact pour votre retraite après suppression du bonus-malus ? #

Toutefois, la suppression du dispositif bonus-malus d’Agirc-Arrco aura des conséquences pour les futurs retraités.

Les départs anticipés ne subiront plus de malus, éliminant les pénalités. L’abolition du bonus retire l’incitation financière à prolonger le travail.

Cependant, pour estimer l’impact sur votre retraite, faites une simulation avec vos revenus. Incluez dans la simulation la durée de cotisation et le point Agirc-Arrco de 2023. Cette évaluation précisera le montant de votre pension complémentaire pour la retraite.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis