La vérité cachée derrière le départ soudain d’un ex-PDG de Radio France d’une station contrôlée par Vincent Bolloré

Il était arrivé avec de grandes ambitions et des attentes élevées.

Un départ inattendu et déconcertant #

Mais ses rêves se sont rapidement effondrés et il a quitté son poste en un éclair. Jean-Luc Hees, l’ancien PDG de Radio France, avait été recruté en fin d’année 2023 pour veiller aux bonnes pratiques déontologiques d’une station contrôlée par Vincent Bolloré. Il a pourtant décidé de quitter son poste en février.

Il n’a passé qu’un mois à ce poste. Ses attentes ont été déçues par la ligne éditoriale de la radio. Son départ a été un choc pour beaucoup, mais il a insisté sur le fait que la décision était la sienne.

Une démission qui soulève des questions #

Hees avait été recruté comme membre du comité d’éthique de la radio. Sa démission le 12 février a soulevé de nombreuses questions. Il explique : «Je n’avais pas écouté cette station depuis quarante ans, et puis j’ai écouté la station entre 9 heures et 9 h 30… En écoutant ça, j’ai commencé à avoir des boutons. J’ai d’autres choses à faire, comme m’occuper de mon chien.»

À lire Testez l’huile de figue de barbarie pure

Il a donc posé sa démission auprès de la direction de la station et notamment de Constance Benqué. Celle-ci avait ardemment milité pour sa venue. Son départ a été un coup dur pour la station qui avait annoncé son arrivée en grande pompe le 23 décembre.

Un avenir incertain pour la station #

Avec le départ de Hees, l’avenir de la station semble incertain. L’ancien PDG de Radio France avait été recruté pour veiller aux bonnes pratiques déontologiques de la station. Son départ soudain soulève des questions sur l’avenir de la radio.

La station, contrôlée par Vincent Bolloré, devra maintenant trouver un remplaçant à Hees. Les auditeurs de la station attendent avec impatience de voir qui sera le prochain à prendre les rênes.

Voici une liste des principales raisons pour lesquelles Jean-Luc Hees a décidé de quitter son poste :

À lire Que savoir sur le café bio en 2024 et les avancées technologiques ?

  • Des différences d’opinion sur la ligne éditoriale de la station.
  • Un sentiment de malaise en écoutant certaines émissions.
  • Un manque de temps pour se consacrer à ses activités personnelles.

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis