Les différentes solutions pour soigner les cheveux cassants

Les cheveux cassants sont ceux qui ont perdu leur force parce qu’ils sont déshydratés. Il ne s’agit pas d’une fatalité. Il est possible d’y remédier pour retrouver des cheveux fortifiés. Mais quels sont les traitements à adopter ? Voici les différents soins permettant de limiter la casse.

Les signes de cheveux cassants

Perdre quotidiennement des cheveux est un phénomène naturel. Il ne faut pas l’associé à des cheveux cassants. La casse se produit quand les cheveux ont subi trop de traitements agressifs comme l’usage excessif d’appareils chauffants ou les colorations chimiques. La fragilité capillaire est également due à une mauvaise hygiène de vie et des agressions extérieures (pollution, rayon UV…). Ainsi, les cheveux deviennent cassants lorsqu’ils sont malmenés trop longtemps. Le manque de sommeil et le stress sont également à l’origine du problème.

Comment reconnaître les cheveux cassants ? L’astuce est de prendre un cheveu au niveau de la pointe. Puis, tirez légèrement. Vous avez des cheveux cassants s’il se brise. Par contre, vos cheveux sont en bonne santé s’il ne rompt pas. Heureusement, il existe des soins permettant de soigner les cheveux fragiles, notamment en utilisant des produits de qualité et naturels comme l’huile de monoï du Comptoir des monoi. 

Les soins pour traiter les cheveux cassants

D’abord, vous devez avoir une alimentation saine qui apporte des oligo-éléments et des vitamines. En effet, soigner ses assiettes est une excellente solution pour des cheveux en bonne santé. Les compléments alimentaires vous aident aussi à redonner éclat et force à vos cheveux. Ils permettent de répondre aux besoins des cheveux cassants. Les produits à base de vitamine B favorisent par exemple le renouvellement des cellules responsables de la production du cheveu. En outre, les compléments alimentaires renfermant de la levure de bière sont parfaits pour protéger les cheveux contre les agressions extérieures. Ils sont riches en minéraux, en vitamines et en protéines.

En ce qui concerne les lavages, vous pouvez opter pour l’utilisation de soins à base de kératine végétale. Un actif qui renforce la résistance, l’élasticité et la structure de la fibre capillaire. Ces produits permettent d’hydrater en profondeur la chevelure. L’usage d’un shampoing, d’un après-shampoing et d’un masque doit faire partie de votre routine de soin. Si vous avez des cheveux fins, appliquez d’abord le masque. Les actifs nourrissants et hydratants de ces produits vous aident à avoir des cheveux fortifiés. Laissez reposer la chevelure après l’application des produits avant de rincer pour qu’ils pénètrent dans la fibre capillaire. Utilisez du shampoing et de l’après-shampoing correspondant aux résultats que vous recherchez. 

Comment limiter la casse ?

Il existe des gestes simples que vous pouvez adopter pour limiter les dégâts. Brosser quotidiennement vos cheveux matin et soir. Le brossage est indispensable pour oxygéner le cuir chevelu. Qui plus est permet de répartir le sébum se trouvant à la surface du crâne. Cette substance évite la déshydratation des cheveux en formant une barrière protectrice naturelle. Lors du brossage, effectuez principalement des mouvements doux. L’astuce est de démêler les points avant de s’occuper des racines. Vous devez utiliser une brosse de qualité pour éviter d’abimer davantage vos cheveux. L’idéal est d’opter pour une brosse disposant de poils naturels avec manche en bois.

Les shampoings classiques sont généralement composés d’ingrédients chimiques. Le mieux est d’utiliser des soins naturels. En effet, il est préférable de traiter naturellement ses cheveux pour les maintenir en bonne santé. Mais même si vous utilisez des shampoings bio, vous devez espacer les lavages. Laver seulement deux fois par semaine vos cheveux. Lorsque l’on a des cheveux cassants, l’usage de colorations végétales est la meilleure solution, car elles n’agressent pas votre chevelure.

Masser régulièrement votre cuir chevelu pour favoriser la microcirculation sanguine afin d’oxygéner les racines. Vous devez comprendre que la croissance des cheveux dépend de la santé des racines qui doivent être chouchoutées de temps en temps. Le massage capillaire doit durer au moins 5 minutes, deux à trois fois par semaine. À l’aide de la pulpe de vos doigts, faites des mouvements circulaires et doux.

Utilisez avec modération les appareils chauffants à haute température comme les fers à boucler ou à lisser. Ils provoquent l’assèchement de votre cuir chevelu et agressent la fibre capillaire. Réglez correctement la température pour éviter d’abimer vos cheveux.

1 sur 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.