L’ancienne astuce pour préserver la viande fraîche plus longtemps sans recourir à des produits chimiques

Nous allons vous révéler une vieille astuce qui vous aidera à conserver votre viande fraîche plus longtemps sans avoir recours aux additifs ou conservateurs chimiques.

Le principe de base : la salaison #

Cette astuce consiste à pratiquer la salaison. La méthode repose sur l’emploi du sel pour conserver vos aliments, en particulier la viande fraîche. Mais l’utilisation du gros sel seul ne suffit pas, il y a des étapes spécifiques à suivre pour réussir la procédure.

Pourquoi choisir le sel pour prolonger la durée de conservation ? #

Le sel présente deux atouts majeurs dans la conservation des denrées alimentaires :

– Il possède un fort pouvoir antibactérien et antifongique ;
– Il contribue à extraire l’excès d’eau contenu dans les aliments et ainsi réduit leur activité microbienne.

À lire Quelles sont les étapes de fabrication du savon artisanal sur l’île de Ré ?

Efficacité du sel sur différentes bactéries responsables de la détérioration

Selon certaines études, l’action du sel permettrait de combattre efficacement plusieurs types de bactéries nuisibles telles que Listeria monocytogenes, Staphylococcus aureus ou Salmonella enterica. Ainsi, la viande fraîche traitée par salaison serait moins susceptible d’être contaminée et aurait une meilleure durée de conservation.

Le sel, un allié économique et écologique pour une viande fraîche plus longtemps

De plus, cette astuce présente d’autres avantages non négligeables. D’une part, le sel est beaucoup moins coûteux que les conservateurs chimiques sur le marché. D’autre part, cette méthode ne génère pas de déchets supplémentaires, en opposition à emballages sous vide ou autres dispositifs de conservation modernes.

Les étapes indispensables pour réussir la salaison #

Afin d’obtenir une viande fraîche plus longtemps, vous devrez impérativement respecter ces quelques étapes :

1. Choisissez votre morceau de viande avec soin

Optez pour une pièce bien persillée, c’est-à-dire ayant des traces de gras à l’intérieur du muscle. Cela permettra à la viande de conserver son moelleux durant le processus de salaison.

À lire Comment réaliser un masque facial purifiant avec les secrets de grand-mère ?

2. Préparez un mélange de sel et d’épices

Frottez généreusement la viande avec ce mélange. Veillez à recouvrir toute la surface. Il est possible d’utiliser des épices telles que le poivre, la muscade, le thym, le laurier ou le romarin pour parfumer légèrement la viande.

3. Laissez reposer la viande

Placez ensuite votre morceau de viande dans un récipient adapté, de préférence en verre ou en porcelaine. Laissez reposer pendant une période de temps déterminée, celle-ci variera selon le type et la taille du morceau à conserver. Les viandes rouges nécessitent généralement un temps de repos plus long que les volailles ou les poissons.

Les précaution à prendre lors de la salaison #

Même si la technique de conservation par le sel est relativement simple, il convient de rester vigilant pour obtenir un résultat optimal et garantir votre sécurité. Voici quelques-unes des précautions à ne pas négliger :

Vérifiez l’origine de votre viande

Assurez-vous de la provenance et de la qualité de la viande fraîche que vous allez traiter. Une viande en mauvais état ne peut être conservée, même avec une quantité importante de sel.

À lire Quel est le remède de grand-mère pour un ventre plat sans régime ?

Stérilisez bien vos ustensiles et contenants

La propreté est primordiale dans ce processus. Pensez donc à nettoyer soigneusement tous les outils et récipients susceptibles d’entrer en contact avec la viande avant, pendant et après la salaison. Cela garantira une meilleure qualité et limite les risques de contamination.

Respectez les durées de repos

Il est important de suivre scrupuleusement le temps de repos recommandé pour chaque type de viande. Un temps trop court pourrait rendre le procédé inefficace, tandis qu’un temps trop long pourrait provoquer une altération du goût et de la texture de la viande fraîche.

Astuce supplémentaire : le fumage #

En plus de la salaison, il existe une autre méthode ancestrale pour conserver votre viande fraîche plus longtemps : le fumage. Cette technique consiste à exposer la viande à des fumées produites par combustion incomplète de bois ou autres matières organiques. Le procédé est un peu plus complexe, mais il peut être combiné avec la salaison pour améliorer encore davantage les qualités gustatives et nutritives de votre viande.

En suivant ces conseils précieux, vous serez à même de savourer une viande de qualité sans avoir recours aux conservateurs chimiques ou aux dispositifs de conservation onéreux. Pensez-y la prochaine fois que vous achèterez un morceau de viande chez votre boucher !

À lire Quelle astuce de grand-mère pour éliminer les pellicules naturellement ?

Les critiques de Marine est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :